Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 08.09.2011 08h48
Yao Ming pourrait reprendre ses études cet automne

Cet automne, Yao Ming, l'ancienne star de la NBA, pourrait « retourner sur les bancs de l'école et poursuivre des études très poussées » à l'une des universités les plus prestigieuses de Chine.

« Je pense reprendre les études cet automne », a déclaré l'imposant ancien centre des Houston Rockets au journaliste sportif américain Graham Bensinger lors d'une interview exclusive à Shanghai.

« Je pense que l'éducation est très, très importante. Rappelez-vous le programme NBA Cares. Insistant sur le fait qu'il faut lire pour réussir, lire pour réussir. Comment peut-on ne pas le faire nous-mêmes et ensuite encourager les autres enfants à le faire ? » a déclaré Yao lors de la première interview depuis sa retraite en juillet. (Remarque: NBA Cares est un programme parrainé par la NBA pour aider les enfants pauvres dans l'apprentissage de la lecture et dans les études.)

La légende chinoise du basket-ball est prête à rattraper ses jours d'école manqués, qu'il a, selon lui, arrêtés à 17 ans. Il projette d'aller à l'Université Jiaotong de Shanghai, une des plus anciennes de Chine et une des plus grandes universités publiques de recherche située dans sa ville natale à Shanghai.

Mais la matière que Yao Ming choisira d'étudier ne sera pas décidée avant octobre, a rapporté son agent Zhang Mingji au Chengdu Business Daily, un journal local chinois du sud-ouest de la Chine dans la province du Sichuan.

« Yao Ming ne suivra certainement pas les mêmes cours que ceux de première année. Il aura des professeurs particuliers organisés par l'université », a précisé Zhang.

Yao souhaite reprendre la vie étudiante, mais ce sera difficile.

« C'est difficile pour moi. C'est une vie différente. La vie professionnelle vous demande de vous gérer vous-même, mais... Vous ne pouvez pas arrêter de travailler et vous devez constamment réfléchir à l'université », a déclaré Yao lors de l'interview accordée à Bensinger. « (J'ai besoin de) de reprendre l'exercice des idées et de la pensée, et c'est très très important. »

Au cours de l'entretien en tête-à-tête, Yao Ming a également dit avoir commencé à penser prendre sa retraite en 2009, hésitant alors à recourir à la chirurgie reconstructrice, mais que son médecin l'avait prévenu d'une vie en fauteuil roulant ou sur des béquilles dès l'âge de 50 ans s'il ne subissait pas cette intervention chirurgicale à temps.

« Alors je lui ai demandé: "Que faire si j'ai cette opération chirurgicale ? Quelle sont mes chances de pouvoir revenir sur le terrain ? " Et il m'a répondu: "Vous pourrez rejouer, mais il n'y a aucune garantie." »

Yao a révélé à Bensinger un problème que la plupart des gens ignorent - il est sourd de l'oreille gauche depuis l'âge de 8 ans suite à une forte fièvre, mais sa surdité a peu d'impact sur la vie de l'As du basket-ball.

« Je le vis bien... J'entends clairement de l'oreille droite », a expliqué Yao.

Il a pris 10 kilos

Yao a confié à Bensinger qu'après avoir arrêté sa carrière professionnelle il y a deux mois, il pourrait « s'intéresser aux requins, à certains autres projets et à sa fondation. »

« Maintenant, je dois passer le double du temps (déjà passé sur les terrains de basket) dans des salles de réunion, parfois 15 à 16 heures en deux jours. »

Yao dit avoir pris du poids à cause du manque de sport depuis sa retraite. « Je grossis... mais à cause de ma taille, 20 ou 30 livres (9 kg ou 13 kg) en plus ne se voient pas trop. Je pense reprendre le sport très bientôt. »

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine s'engage à accroître sa superficie forestière de 40 millions d'hectares (Hu Jintao)
Quotidien du Peuple : la gestion de crise ne peut pas aider ConocoPhillips
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience