Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 29.12.2011 13h37
Cameroun/football : aucun joueur n'est indispensable à l'équipe nationale

Aucun joueur n'est indispensable à l'équipe nationale de football, a prévenu mercredi à Yaoundé, l'entraîneur principal par intérim du Cameroun, Denis Lavagne, suite à la décision de certains joueurs de ne plus répondre aux convocations de la sélection tant que les sanctions prises contre Samuel Eto'o ne sont pas levées.

"Nous allons convoquer les joueurs qui voudront jouer avec le Cameroun. Si certains ne veulent plus venir en sélection nationale, il n'y a pas de problème. Nous avons un effectif très compétitif", a déclaré mercredi le Français Denis Lavagne, dans un entretien exclusif avec Xinhua.

Le coach des Lions indomptables a réitéré son intention de qualifier le Cameroun pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football 2013 en Afrique du Sud et le Mondial 2014 au Brésil. "On a les joueurs pour gagner dix fois la CAN et la Coupe du monde", a- t-il indiqué.

Mardi, deux joueurs de l'équipe nationale, Jean II Makoun ( sociétaire de Olympiakos en Grèce) et Benoît Angbwa (coéquipier de Samuel Eto'o à Anzhi Makachkala en Russie), ont par voie d'huissier, signifié à la Fédération camerounaise de football ( FECAFOOT), qu'ils n'entendaient plus répondre aux futures convocations de l'équipe nationale tant et aussi longtemps que les sanctions prises contre le capitaine et son vice n'auront pas été levées.

"La FECAFOOT prend acte. On n'a pas de craintes à ce sujet. La qualité de joueur de la sélection nationale est reconnue à tout Camerounais. Il n'y a donc pas des joueurs qui sont inamovibles en sélection. Tout dépend du niveau de performance au moment de la sélection", a déclaré Junior Binyam, chef de département communication de la FECAFOOT, contacté par Xinhua.

Le 16 décembre, la FECAFOOT a infligé quinze matches de suspension au capitaine de l'équipe nationale de football du Cameroun, Samuel Eto'o pour avoir incité ses coéquipiers à boycotter le match international amical contre l'Algérie, le 15 novembre à Alger, pour une question de primes non payées.

Son coéquipier et vice capitaine Enoh Eyong a quant à lui écopé de deux matches de suspension pour les mêmes motifs.

Makoun et Angbwa manifestent leur solidarité et contestent les sanctions prises à l'égard de leurs coéquipiers au motif que la décision de ne pas aller à Alger avait été prise par l'ensemble des joueurs.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le PM chinois met l'accent sur la modernisation de l'agriculture et les droits des agriculteurs
Nouvelles principales du 28 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis