Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 11.01.2012 13h15
La Belgique ne veut plus organiser le GP de formule 1 toute seule

La Belgique attend maintenant la réponse de la France sur l'éventuelle organisation du Grand Prix de Formule 1 de manière alternative, a confirmé mardi le ministre wallon de l'Economie, Jean-Claude Marcourt.

Il s'agit de la réaction de la Belgique à un reportage du quotidien français Le Figaro selon lequel la France est prête à accueillir le GP de Formule 1 en alternance avec le GP de Belgique.

Depuis 2006, la Belgique organise chaque année le GP de Formule 1 sur le circuit modernisé de Francorchamps, qui a coûté près de 53 millions d'euros à la Wallonie. Afin de réduire l'impact de l'organisation de la course automobile sur les finances de la Wallonie, M. Marcourt avait demandé au président de la société Spa Grand Prix d'étudier diverses hypothèses, dont l'organisation avec un pays voisin de manière alternative.

Selon Le Figaro, la France pourrait organiser le GP de Formule 1 sur le circuit de Castellet, en alternance avec le GP de Belgique, et ce dès l'année prochaine. Le contrat de la Belgique sur le GP de Formule 1 arrivera à échéance cette année.

Pour Pierre-Alain Thibaut, directeur-général du GP de Formule 1 de Francorchamps, ce circuit est "le plus beau du monde", mais le sport automobile est devenu un gigantesque business dans un processus de mondialisation. "C'est l'argent qui dicte son choix", a-t-il commenté.

Selon M. Thibaut, l'absence totale du GP ou le GP un an sur deux serait une catastrophe pour le secteur hôtels, restaurants et cafés dans la région, puisqu'il s'agit d'un événement d'envergure mondiale avec des retombées gigantesques.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 10 janvier
Nouvelles principales du 9 janvier
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?
Faire de plus grands efforts pour pouvoir parvenir au niveau mondial des classes moyennes