Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 04.07.2012 13h17
JO 2012: le Cameroun s'engage pour des Jeux sans dopage, ni drogue

Les trente trois (33) athlètes camerounais s'engagent pour un sport sans dopage et sans drogue au cours des Jeux olympiques du 27 juillet au 12 août à Londres, a déclaré mardi à Yaoundé la lutteuse Ali Annabelle Laure, porte drapeau du Cameroun, au cours d'une cérémonie d'au revoir et de bénédiction présidée par le Premier ministre Philemon Yang.

« Au nom de tous les athlètes de la Cameroon olympic team, je promets que nous prendrons part aux Jeux de la 30e olympiade à Londres en conquérant, respectueux des règles et en nous engageant pour un sport sans dopage et sans drogue, dans un esprit chevaleresque pour la gloire du sport et l'honneur de notre pays», a déclaré Ali Annabelle Laure.

Avant d'aller suivre jusqu'au 26 juillet un stage d'acclimatation au camp d'entraînement d'Aberdeen, la troisième ville d'Ecosse située au Nord-est de la Grande-Bretagne, les 33 athlètes camerounais de neuf disciplines (athlétisme, football féminin, boxe, natation, aviron, haltérophilie, tennis de table, judo, lutte) qualifiées pour les JO de Londres ont été encouragés par les pouvoirs publics et les députés de la nation.

Désignée porte drapeau de la délégation camerounaise pour les JO 2012, la lutteuse de 72 kg Ali Annabelle Laure, vice championne du monde et triple champion d'Afrique, est l'une des principales chances de médailles du Cameroun.

Comme elle, plusieurs autres athlètes sont capables de se retrouver sur le podium, notamment le boxeur Thomas Essomba, médaillé d'or des 49 kg aux Jeux africains de Maputo 2011, le sprinteur Idrissa Adam qui a également remporté l'or au 200 m au cours de la même compétition; et l'équipe nationale de football féminin sacrée meilleure sélection africaine l'année dernière, etc.

Le Premier ministre a demandé aux 33 athlètes d'être de dignes représentants du Cameroun aux JO. « Faites briller l'étoile du Cameroun sous le ciel de la tamise. Rendez le peuple heureux à l'heure du bilan », a déclaré M. Philemon Yang.

« Vous avez des atouts indéniables; sachez vous transformer dans des moments d'incertitude, croyez en vos dons, exprimez les et revenez-nous vainqueurs; n'oubliez jamais que la victoire est au bout de l'effort », a ajouté le ministre des Sports et de l'éducation physique, Adoum Garoua.

Malgré le décaissement tardif d'une partie des 820.000 USD du projet « Sur la route de Londres 2012 » lancé il y a deux ans par l'Etat, à travers le ministère des Sports et de l'Education physique (MINSEP), pour mettre les athlètes camerounais dans de bonnes conditions de préparation, l'objectif du Cameroun est de remporter plus d'une médaille contrairement aux éditions précédentes. Le Cameroun a participé pour la première fois aux JO en 1964 avec un seul athlète Njitock (100 et 200m).

En 1968 à Mexico, Joseph Bessala a remporté la médaille d'argent en boxe. A Los Angeles 1984, Martin Ndongo Ebanga a été médaillé de bronze dans la même discipline. En 2000, l'équipe de football masculin a surclassé tous ses adversaires en décrochant la médaille d'or. En 2004 à Athènes et en 2008 à Beijing, Françoise Mbango est montée sur la plus haute marche du podium du triple saut féminin, avec à la clé un record olympique porté à 15m39.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire