Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 05.07.2012 09h10
Madagascar: des projets pour la promotion du sport malgache (Rajoelina)

Des projets pour la promotion du sport malgache sont en cours, a affirmé le président de la transition malgache, Andry Rajoelina quand il a reçu mardi dernier l'équipe nationale malgache de Rugby, dénommée « les XV Makis de Madagascar» à son bureau à Antananarivo, la capitale malgache.

« Le sport n'a pas été épargné par la crise politique quoi qu' il doive figurer parmi nos priorités. Des projets ont été élaborés dans le but de promouvoir le sport malgache, toutes disciplines confondues, mais des raisons politiques y ont fait obstacles », a- t-on indiqué dans le communiqué officiel de la présidence reçu mercredi.

Une académie sportive pour préparer et former les relèves des athlètes malgaches qui vont participer à des rencontres de haut niveau tels que les jeux Olympiques ou Coupe du Monde est parmi ces projets.

Des études techniques ont également été menées sur la faisabilité des infrastructures sportives dans certaines régions et d'autres sont déjà en cours de construction en ce qui concerne la remise aux normes internationales des stades.

Pour ce qui est du Rugby, le temple du Rugby sera prêt avant la

fin de l'année, a-t-il précisé. En passant, il a félicité la délégation malgache de Rugby qui est à la demi-finale dans le groupe B de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) de Rugby 2012 qui se tient du 4 au 8 juillet à Antananarivo, d'avoir réussi à prendre sa place dans le monde du sport.

Notons que, pour mercredi, les XV Makis de Madagascar affronteront les Marocains et les Sénégalais contre aux Namibiens. Les deux équipes vaincues s'affronteront pour le match de classement.

Source: Xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire