Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 23.07.2012 08h39
Infrastructures sportives: le Cameroun envisage la construction d'un Centre de préparation olympique

Le Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC) va mener des études de faisabilité pour l'acquisition d'une parcelle de terrain et sa mise en valeur dans la perspective de la construction du Centre national de préparation olympique, a déclaré vendredi à Yaoundé, le président du CNOSC, Hamad Kalkaba Malboum, au terme d'une session du Conseil d'administration de son instance.

« Le Conseil d'administration du Comité national olympique et sportif du Cameroun va mettre sur pied un Centre national de préparation olympique en vue d'un meilleur suivi de nos talents issus des compétitions tels les jeux nationaux, les jeux universitaires et scolaires», a déclaré Hamad Kalkaba Malboum.

Le futur Centre national de préparation olympique du Cameroun sera construit à Minkama, par Obala, une localité située à quarante km au nord de la capitale politique camerounaise, Yaoundé. Des précisions supplémentaires sur l'élaboration de cette infrastructure seront données plus tard, indique-t-on au CNOSC.

D'autres projets ont été évoqués au cours des travaux. Il s'agit notamment de la nécessité de promouvoir la bonne gouvernance dans les organisations sportives nationales, la mise à disposition des dirigeants sportifs, des outils nécessaires à la maitrise des compétences en management du sport, la mise en oeuvre de la radio Vox Olympica, et la concrétisation du projet de construction de la maison des fédérations sportives, etc.

« La bonne gouvernance dont je parle est le gage du progrès de notre mouvement sur tous les plans. Cela doit être notre préoccupation majeure pour les années à venir, car nos partenaires internationaux et les pouvoirs publics ne pourront nous accorder leur soutien véritable, dans un cadre d'autonomie de fonctionnement, que s'ils sont convaincus que notre gestion est conforme aux principes et normes énoncés», a précisé Kalkaba Malboum.

Par contre, rendre opérationnelle une radio dédiée aux informations relatives aux valeurs olympiques appelée «Vox Olympica» vise à accroître la visibilité du CNOSC au plan local et international.

Cette session du Conseil d'administration s'est tenue à quelques mois de la fin du quadriennal 2009-2012 qui laisse pointer à l'horizon le processus de renouvellement des organes dirigeants des différentes fédérations sportives nationales et du Comité national olympique et sportif du Cameroun.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme