Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>SportsMise à jour 07.08.2012 17h05
Le "roi des anneaux" termine sa carrière sur un goût amer

Le Chinois Chen Yibing, surnommé "le roi des anneaux" a échoué pour conclure dimanche, sa carrière par une médaille d'or olympique dans sa spécialité, partir sur une médaille d'argent suite à une notation contestée et de ne plus voir briller l'or.

Chen, 28 ans, a été en passe de devenir le troisième gymnaste à remporter deux médailles d'or olympiques dans une même épreuve après le Russe Albert Azaryan en 1956 et le Japonais Akinori Nakayama en 1968 et 1972.

Une note surprenante et très controversée de 16,900 pour la dernière routine d'Arthur Nabarrete à privé Chen de l'or et d'une fin de carrière dans la gloire.

Chen a commencé la finale avec une belle routine, une solide exécution et une réception stable, pour gagner 16.800 points. La routine de la conclusion du Brésilien s'est terminée par une hésitation dans la réception, mais le résultat est là, Chen est battu, les deux athlètes partageant la même difficulté de 6,8.

Avec ses six Jeux Olympiques, Iordan Iovtchev, 39 ans, reste perplexe sur les notes. "Personnellement, je pense que Chen a eté le meilleur, mais je ne suis pas le juge», a déclaré Iovtchev, qui a terminé septième de la finale.

L'entraîneur italien Maurizio Allievi partage le point de vue de Iovtchev. "Je ne pense pas qu'il (Nabarrete) a été très bon. Il a non seulement fait un pas en avant lors de sa réception, mais aussi certains défauts sont visibles dans ses gestes ", a déclaré Allievi.

"On ne peut pa comparer Chen et Morandi (médaillé de bronze). Chen est meilleur que Morandi dans son exécution de routine", a-t-il-dit, ajoutant qu'un mauvais saut lors de la réception de l'Italien, lui a coûté des points.

Igor Cassina, un commentateur de la télévision italienne, a été surpris par la notation de Nabarrete. "Cela ne peut pas être été aussi élevé pour le Brésilien. La note est trop haute ", a fait remaquer Cassina.

C'est aussi un résultat difficile à accepter pour Chen. "C'est une surprise pour moi et je me sens à l'intérieur amère," a confié Chen, qui a embrassé l'appareil après sa routine, sa manière de dire au revoir aux Jeux.

"Mais qu'est-ce que je peux faire ? Selon le règlement, vous ne pouvez contester que vos propres points, vous n'êtes pas autorisés à remettre en question la note des autres concurrents», a expliqué Chen.

"Vous pouvez soulever un différend uniquement sur votre difficulté, mais pas pour l'exécution. C'est un résultat qu'on ne ne peut hélas qu'accepter."

Chen, dominant dans les anneaux depuis sa victoire qui avait fait sensation aux championnats du monde en 2006, a remporté l'or dans sa spécialité dans quatre des cinq derniers championnats du monde. Ses quatre médailles d'or des championnats du monde, le classe juste derrière l'Italien Yuri Chechi que l'on surnommait "le seigneur des anneaux", qui en a gagné cinq.

Après ses sept médailles d'or aux Jeux de Pékin en 2008, l'équipe masculine chinoise de gymnastique a été frappé par une vague de départs à la retraite.

Il y a eu des moments dans les années qui ont suivi, où Chen Yibing souhaitait lui aussi se retirer.
Et pourtant il est là, le champion en titre des anneaux en individuel et par équipe, est de retour à Londres en tant que noyau d'une jeune équipe.

Chen a admis qu'il était inquiet, de terminer sa carrière sur une note amère aux Jeux Olympiques de Londres, un résultat controversée qui fera partie de l'histoire des Jeux.

Chen prendra sa retraite après les jeux nationaux l'année prochaine et va finir ses cours de troisième cycle à l'Université de l'éducation physique de Beijing.

Avant la finale des anneaux individuels, Chen, le capitaine de l'équipe, avait propulsé la Chine pour défendre le titre par équipe.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 7 août
Après le départ de Koffi Annan, qui va pouvoir refermer la Boîte de Pandore en Syrie ?
Pourquoi je déteste les Jeux Olympiques...
Les Etats-Unis s'intéressent à l'Afrique, et cette fois c'est vrai…