Flash :

Une expérience spatiale japonaise retardée par des débris orbitaux L'armée de l'air chinoise teste ses pilotes Chine : célébrations à l'occasion du Mois de l'Unité ethnique et de la Fête nationale au Tibet Togo/football : le ministère des Sports donne son quitus à l'ouverture d'un centre sport-études à Bassar Togo/football : Les juniors du Togo dimanche à Porto Novo pour affronter leurs homologues du Bénin Des chasseurs J-15 sur le porte-avions chinois "Liaoning" ? CICR : de plus en plus de déplacés et de blessés de guerre en RDC Un vice-PM chinois appelle à améliorer le travail concernant l'allocation de subsistance RDC: Le gouvernement s'engage à accroître la desserte en eau potable de 27% à 40% à l'horizon 2016 L'insertion socioprofessionnelle des sourds-muets est un véritable défi en Guinée Le brise-glace chinois Xuelong achève son expédition en Arctique La police chinoise se dote d'une adresse électronique pour recevoir des informations sur les suspects en fuite Côte d'Ivoire : les autorités préfectorales impliquées dans la lutte contre le travail des enfants Création à Rabat du Réseau des établissements d'enseignement vétérinaire de la Méditerranée La Chine peut jouer un rôle plus grand pour la sécurité alimentaire(FAO) La situation de sécurité publique reste difficile pour les habitants d'Afrique du Sud : enquête Le ministère chinois de la Défense nationale confirme la patrouille de navires de la marine dans les eaux des îles Diaoyu Togo/Afrique de l'ouest : Les étudiants en médecine évaluent les stratégies pour l'atteinte des OMD Un séisme de magnitude 6,0 secoue les îles Salomon Les ministres de la Défense de l'UE écartent la possibilité d'une intervention militaire en Syrie

Beijing  Ensoleillé  22℃~11℃  City Forecast
Français>>Sports

Eric Gerets n' est plus sélectionneur de l'équipe marocaine de football (PAPIER GENERAL)

Mise à jour 28.09.2012 15h06

Eric Gerets (photo d'archives)

Après avoir affronté ses derniers jours la fronde de la classe politique et des footballeurs marocains, le sélectionneur de l'équipe marocaine de football, Eric Gerets a été limogé pour mauvais résultats.

Et c' est la Fédération royale marocaine de football (FRMF) qui l' a informé d' avoir mis fin, samedi dernier, à son contrat. Cette démission intervient quelques jours après la défaite inattendue du Maroc (0-2) contre les Mambas du Mozambique, le 9 septembre dernier à Maputo pour le compte du 3è et dernier tour aller des éliminatoires de la Coupe d' Afrique des Nations (CAN-2013) amenuisant vraisemblablement les chances de qualification au plus important rendez-vous footballistique africain, prévu du 19 janvier au 10 février prochain en Afrique du Sud, sans parler des chances très compliquées de la qualification au Mondial 2014 suite aux deux matches nuls concédés contre la Gambie et la Côte d'Ivoire.

Le technicien belge n'est jamais parvenu à signer de grands résultats avec le Onze marocain. Son bilan, composé de 7 victoires, 6 nuls et 7 défaites, était loin d'être satisfaisant pour la presse marocaine.

Gerets qui était à la tête des Lions de l' Atlas depuis novembre 2010, est fortement critiqué depuis l' élimination précoce à la CAN 2012. Les médias marocains, qui lui reprochent ses faibles résultats à la tête de l' équipe en comparaison avec son salaire mirobolant, se sont déchaînés après la défaite de Maputo.

En effet, le salaire et les déclarations du coach belge sur les entraineurs marocains faisaient polémiques. Consternés après l'élimination prématurée du Maroc lors de la CAN 2012, organisée en février conjointement au Gabon et en Guinée Equatoriale, des responsables politiques et des médias marocains souhaitaient connaître le salaire d'Eric Gerets, le sélectionneur était menacé de démissionner.

Supposé être favori de cette compétition, la CAN 2012 tournait au cauchemar pour la sélection marocaine, une défaite contre la Tunisie et le Gabon condamnait toute hypothétique qualification. Malgré ce revers, Gerets demanda à poursuivre l'aventure au sein du vestiaire.

"Depuis son recrutement, la Fédération et le ministère de tutelle refusent de dévoiler son salaire, arguant d'une clause de confidentialité dans le contrat", a expliqué Ahmed Zaidi, chef du groupe parlementaire de l'Union socialiste des forces populaires. Selon des sources non confirmées, l'entraîneur belge toucherait environ 180 000 euros par mois.

Selon la presse marocaine, c' est Baddou Zaki qui était pressenti prendre en charge l' entrainement de l' équipe marocaine de football. Zaki avait mené le Maroc en finale de Coupe d' Afrique en 2004 (Tunisie-Maroc 2-1).

Critiquant les prestations de Gerets, l' ex sélectionneur du Maroc et l' ex-international, avait estimé que l' entraineur belge est très chanceux car il a bénéficié de conditions idéales et de moyens énormes pour préparer une équipe qui comprend pourtant un fort potentiel.

L' ancien gardien de but avait également souligné que Gerets portait toute la responsabilité de l' élimination du Maroc et qu' il avait vendu "la désillusion" aux Marocains.

Il a critiqué le choix et la préparation des joueurs, leurs emplacements lors des rencontres et leur manque de compétition. Répondant aux critiques des entraineurs marocains, Gerets les a qualifiés de "ratés". Suite à ces déclarations, l'Amicale des entraîneurs du Maroc avait exprimé son refus des propos tenus par le Belge.

A rappeler que le Maroc abritera les phases finales de 2015 (séniors) de la CAN. Le Maroc abritera également les phases finales de la 10ème édition de la CAN des moins de 17 ans, prévue en 2013.

News we recommend

Un don plein d'espoir pour des mères chinoises Le maquillage : le secret des femmes   De quoi ces photographes sont-ils curieux?
Découvrons l'iPhone 5   Des femmes à bord du navire de guerre «Jinggangshan» La nudité pour la bonne cause ?
La légende des sirènes du Silver Springs Park Football, transfert : C. Ronaldo vaut 200 millions d'euros ! Les cinq types de jets privés préférés des riches


Source: xinhua

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales