Habillement

Le costume traditionnel tibétain, appelé chuba, est un manteau épais attaché par une ceinture et ouvrant sur le côté droit, s'adaptant bien au climat froid du Plateau Qinghai-Tibet. Il comprend l'habit ordinaire et le vêtement de fête.

Habillement

Les habits de l'homme et de la femme diffèrent par la grandeur de la manche. L'homme a des manches plus larges que celles de la femme.

Durant la fête, le Tibétain porte le plus souvent la chemise blanche à col et à boutons, tandis que la couleur du chemisier de la Tibétaine est variée, avec un col à revers, mais sans bouton. La femme porte une longue robe noire, bleue ou marron à longues manches, avec à hauteur de la ceinture un tablier ornemental (si elle est la mariée) fait de bandes bariolées. Quand elle danse, le flottement de longues manches ajoute à l'élégance des mouvements de son corps.

Les étoffes des vêtements varient selon les climats des régions. Les citadins sont vêtus de lainage, tandis que les montagnards portent un vêtement en tissu de poil de yack et de laine de mouton ou simplement une pièce de fourrure.

 

Bonnet

Les Tibétains chaussent des bottes en feutre. Ils sont coiffés de feutres ou de jolis bonnets de fourrure (lapin, loutre ou léopard). Leur chapeau de fête, fait en tissu lamé or, donne un éclat rutilant. D'habitude, les femmes portent des nattes enroulées couvertes d'un fichu, ou ornées de jolies épingles à perles pour certaines. Les jours de fête, elles mettent des coiffes très belles.

Bijoux

Les Tibétaines aiment se parer de bijoux (pectoral à pendentifs, bague, bracelet, etc). Ces bijoux sont le plus souvent ciselés, et incrustés de gemmes : corail, ambre, agate, turquoise ou jade vert.

Les moines et lamas sont vêtus en robes grenat foncé et coiffés de bonnets jaunes.


 

retour


Copyright © 2000-2001   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.