Tibet de l'Ouest

Les vestiges Guge

C'est dans cette zone touristique que se trouve le « toit du monde » : la préfecture de Ngari. Elle est le lieu d'origine du Royaume antique de Shangshun et de plusieurs petits royaumes qui étaient nés après. On y trouve encore leurs vestiges, dont les ruines de la forteresse de Guge, classées dans la patrimoine culturel national. A Ngari est situé le poste de douane de Burang. C'est par ici qu'entrent au Tibet des touristes venant de l'Inde et du Népal.

Dans le district de Burang se dresse le mont Kangrinboqe (6 656 m), le point culminant de la chaîne des monts Gangdise. Coiffé de neige éternelle, le pic offre une silhouette majestueuse et plusieurs sectes religieuses le prennent pour le mont sacré. Au sud du mont dort le lac Mapam Yumco. Il est considéré aussi comme un lac sacré.

Tibet du Sud-Ouest

Le mont Qomolangma

Le mont Qomolangma (8 848 m), appelé autrefois Everest, et le mont Xixabangma (8 012 m) se profilent dans cette zone. De 1980 à 1992, la Chine a ouvert 21 monts aux alpinistes étrangers. A cette liste se sont ajoutés 22 monts ouverts en 1993, certains dans d'autres endroits du Tibet. C'est une zone réservée à l'alpinisme et au tourisme montagneux. Les touristes venant du Népal peuvent y entrer par le poste frontière de Zham.

Tibet du Sud

Dans cette zone, surtout les alentours de Nyingchi, on voit un spectacle naturel étrange, caractérisé par un paysage de quatre saisons en une journée : les montagnes sont couronnées de neige ; les forêts qui s'y trouvent sont verdoyantes ; les azalées sur les pentes sont en fleuraison et les torrents sont impétueux. Le climat dans la zone est doux et humide toute l'année.

Itinéraires touristiques et spéciaux

Les touristes peuvent choisir entre plusieurs itinéraires, par exemple, la ligne circulaire orientale Lhasa-Nyingchi-Shannan-Lhasa, la ligne circulaire occidentale Lhasa-Xigaze-Ngari-Xigaze, le voyage pour suivre les traces de la princesse Wencheng des Tang à destination du Tibet. L'itinéraire spécial est réservé au voyage d'étude scientifique. Pour le mode du déplacement, on peut choisir le voyage en autocar ou le voyage à pied. Le Tibet est riche en fêtes traditionnelles : la Fête de Xuedun à Lhasa, le Festival de course de chevaux à Qiangtang, le Festival artistique de Yalong à Shannan.

Hôtellerie

Le Tibet compte 50 hôtels à étoile réservés aux touristes étrangers, dont 7 de luxe, avec un parc automobile de 400 autocars de tourisme. De grands hôtels à Beijing, à Chengdu et à Xi'an et des agences de tourisme et des bureaux de représentation à Hongkong, au Népal, 0 Beijing et à Chengdu peuvent vous aider à faire des réservations.


retour


Copyright © 2000-2001   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.