Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Tourisme
Mise à jour 21.06.2006 10h00
Chine : visite d'une ancienne ville nucléaire
Inscription: Cité nucléaire

La première base de recherche et de production en armement nucléaire de Chine est devenue une zone touristique de la province du Qinghai, en Chine du nord-ouest.

Cette ancienne ville nucléaire chinoise se trouve au fond de la prairie de Jinyintan située au nord du lac Qinghai, le plus grand lac salé chinois. Les paysages y sont très beaux. En 2001, cette ville nucléaire est devenue "patrimoine sous la protection d'Etat" avec l'approbation du Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement central).

En novembre 2005, cette ville nucléaire est devenue "une base d'éducation patriotique d'Etat", a indiqué un responsable du Bureau du Tourisme du Département autonome tibétain de Haibei de la province du Qinghai.

Depuis son ouverture au public, cette ancienne ville a attiré de nombreux touristes chinois et étrangers. L'année dernière, elle a reçu 400 000 personnes qui ont généré 50 millions de yuans de recettes, a dit ce responsable.

On y peut voir des salles de 500 000 m2 et visiter le musée sur la recherche en armement nucléaire, a-t-il précisé.

L'ouverture du chemin de fer Qinghai-Tibet facilitera la visite par les touristes chez cette ancienne base nucléaire.

Construite en 1958, cette ville n'était avant connue que sous le nom "d'Usine N 221". Les scientifiques y ont développé divers types d'armes nucléaires dont la première bombe atomique et la première bombe H du pays. Le gouvernement chinois a fermé cette base en 1987.

[1] [2] [3]

"Une base d'éducation patriotique d'Etat"

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.