Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Tourisme
Mise à jour 22.04.2008 16h27
L'île de Hainan cherche à devenir la mèque du tourisme

Après avoir été la plus grande Zone Economique Spéciale (ZES) pendant 20 ans, l'île province de Haïnan se concentre maintenant sur le développement de son industrie touristique.

Dans un réponse écrite ce mercredi 16 avril au projet de Hainan de développement vers une "île touristique internationale", le Conseil d'Etat a demandé à tous les ministères et dans les agences gouvernementales d'apporter leur fort soutien.

Le gouvernement a approuvé l'ouverture de magasins duty-free cette année dans les villes de Haikou, Sanya, Qionghai et Wanning, afin de booster le tourisme de l'île.

"L'environnement unique et naturel de Haïnan peut contribuer à l'économie globale du pays dans les cinq à dix prochaines années, voire même plus, en se focalisant sur le tourisme plutôt que sur la sciences et la recherche", a déclaré le chef du Parti de Hainan Wei Liucheng.

Hainan est perçue comme la réponse chinoise à Hawaï.

Elle dispose de plages et forêts tropicales, d'un beau paysage rural, et d'une riche culture folklorique. L'île jouit de politiques préférentielles telles que le tourisme sans visa et la liberté de droits aériens depuis 2000, a dit Zhang Qi, directeur du bureau du tourisme provincial de Haïnan.

"Cette stratégie touristique marque une nouvelle ère. Cela donnera à l'île davantage d'investissements dans ses réformes et ouverture, " a dit Zhang Qi.

Les magasins duty-free sont généralement un outil clé pour encourager les touristes à dépenser davantage, comme l'on peut le voir à Hongkong, Singapour, et Bali en Indonésie.

Il y avait 129 magasins duty-free en Chine l'année dernière avec des ventes s'élevant à 4,98 milliards de yuans (449,39 millions d'euros).

L'ouverture de magasins duty-free dans le pays, doit cependant passer par des procédures d'approbation strictes.

La plupart des magasins duty-free sont situés dans les aéroports principalement pour les touristes partant du pays, ainsi leurs effets sur les dépenses dans le pays ne sont pas significatives.

Depuis 2002, les groupes touristiques de plus de 5 personnes originaires de 21 pays sont autorisés à se rendre à Hainan sans visa. Mais le gouvernement local pensent que ce n'est pas assez et souhaitent que cette politique d'exonération de visa soit étendue aux touristes individuels.

Ces dernières années, la province a réussi à attirer un grand nombre d'entreprises du secteur du divertissement.

Plusieurs chaînes hôtelières mondiales construisent le long du golfe de Haitang à Sanya, visant à tourner le golfe en un site de vacances et de loisirs.

Avec le bureau du tourisme de Hongkong et de la Cathay Pacific Airlines, Hainan a lancé un tour multi-stop à Londres le vendredi, afin d'attirer les voyageurs britanniques et européens. Ils pourront s'arrêter faire du shopping à Hongkong et s'amuser à Hainan.

L'année dernière, l'île a attiré 18,4 millions de touristes chinois et étrangers, récoltant 17,1 milliards de yuans.

Depuis 1987, le nombre de touristes a été multiplié par 24 et les revenus du tourisme par 150.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Tourisme particulier à Nanshan

 Chine/Tourisme: Hainan prévoit trois vols directs vers des villes russes
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.