Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Tourisme
Mise à jour 26.06.2008 13h48
La Chine n'intervient jamais dans le tourisme personnel

Ces derniers temps, les médias français déclarent : « Ce sont ou bien le gouvernement central ou bien le gouvernement municipal de Beijing qui ont intimé l'ordre aux agences de voyage de ne plus organiser le tourisme en France».

« La Chine n'intervient aucunement dans le tourisme personnel »

Zhu Liying, Conseillère à l'Ambassade de Chine en France, a accepté une interview d'un correspondant de « Globe Times » et lui a affirmé que « c'est un acte spontané des gens ordinaires de la Chine. Choisir le pays pour y faire du tourisme c'est un de leurs droits privés et personne n'y peut intervenir. Quant au gouvernement chinois, il n'a jamais donné, et ne peut en aucun cas donner, n'importe quel ordre pour intervenir dans les activités touristiques personnelles. » Xu Jiangong, Conseiller au Service consulaire de l'Ambassade de Chine en France, a dit de son côté : « La France critique souvent la Chine en ce qui concerne le problème de la démocratie. Maintenant que les Chinois ne désirent plus faire du tourisme en France, celle-ci demande au gouvernement chinois d' 'intervenir' dans cette affaire. Alors où est la démocratie dont la France prétend donner au peuple chinois ? »

Plusieurs agences de voyages de la Municipalité de Beijing ont fait savoir à des correspondant de « Globe Times » qu'en réalité l'été est la morte-saison du tourisme en Asie, et ajouté à cela la prochaine tenue en Chine des Jeux Olympiques, la diminution des touristes chinois à l'étranger est tout à fait compréhensible et raisonnable. D'autre part, le violent séisme du 12 mai dernier a bouleversé tout le pays et la population ressent une profonde douleur et affliction. Pour un grand nombre de Chinois qui accordent toujours une grande importance à la tradition, il est extrêmement inopportun et intempestif de choisir ce moment-là pour aller se reposer et s'amuser à l'étranger.

Certains spécialistes pensent que les préoccupations et les soucis du gouvernement et du milieu touristique français sont tout à fait compréhensibles, mais que la partie chinoise ne peut retirer et annuler « l'interdiction de faire du tourisme en France », laquelle n'a jamais existé et ne peut encore plus obliger les touristes chinois à aller voyager en France et y faire des dépenses. D'autre part, l'attitude désobligeante, arrogante et agressive de la partie française pourrait au contraire exciter l'impression négative du public chinois à l'encontre de la France. Déjà les mauvaises impressions provoquées par les incidents et les crises qui se sont produits entre les deux parties constituent de fait les principales raisons pour lesquelles les touristes chinois abandonnent la France qui était depuis toujours leur destination touristique préférée.

L'Occident interprète mal la force populaire chinoise.

« Depuis le début de cette année, les dénonciations et les condamnations des masses populaires chinoises à l'égard des reportages faux, déformés ou falsifiés publiés par certains médias occidentaux étonnent, surprennent et impressionnent de plus en plus l'Occident qui ne comprend pas la puissance de l'opinion publique chinoise et la force de cohésion du sentiment populaire chinois. », a déclaré Wu Yikang, Président de l'Institut d'études européennes de Shanghai, à un correspondant de « Globe Times ». Il a ajouté que tout en ressentant la grande force des masses populaires chinoises, certains pays occidentaux l'interprètent de façon erronée et croient qu'elle est excitée par un « ordre silencieux » venu du gouvernement chinois, et tout particulièrement lorsqu'elle concerne des problèmes politiques. Les médias occidentaux désirent surtout la considérer de cette manière-là. Wu Yikang croit que pour le gouvernement français, il doit surtout faire des efforts pour essayer de comprendre la voix émise par le peuple chinois et pour renforcer la communication et la compréhension entre les deux parties. « La France et la Chine doivent considérer cette affaire de façon tout à fait banale. », a-t-il conclu.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 « Rétrécissement » des ressources prioritaires du tourisme français

 Guiyang : Des bébés macaques jouent dans un parc avec leurs mères

 Un lac formé par le séisme deviendra un site pittoresque

 L'ambassadeur de France en Chine: la France accueille toujours les touristes chinois

 Réouverture du Tibet aux touristes étrangers

 Paysage pittoresque des champs en terrasses dans un bourg de l'ethnie Miao (3)

 La partie chinoise espère que la France fera plus de choses favorables pour attirer plus de touristes chinois
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.