Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Tourisme
Mise à jour 28.07.2008 14h36
Ne posez pas de questions embarrassantes aux touristes étrangers

Il faut se garder de demander à un touriste étranger son âge, son salaire et le statut du mariage. Les affiches portant sur de telles recommandations se voient à de nombreuses communautés de l'arrondissement Dongcheng de Beijing.

« Il est tout à fait naturel de demander l'âge d'une personne que vous voulez connaître », a dit Dai Lirong âgée de 58 ans samedi 26 juillet à Beijing News.

Mais maintenant elle a appris que c'est une question embarrassante pour des étrangers.

« Ne demandez pas d'expériences personnelles, ni le revenu ou les dépenses, ni la propriété familiale, ni l'âge et le mariage, ni l'état de sa santé, ni l'adresse de sa famille, ni la croyance religieuse ou des vues politiques. Il ne faut pas demander non plus à votre interlocuteur (ou interlocutrice), s'il (ou elle) est tombé (e) amoureux (se) de quelqu'une (quelqu'un)». En résumé, il ne faut pas poser ces huit questions.

Outre ces affiches, l'arrondissement Dongcheng a également lancé des programmes de formation dans toutes ses 126 communautés sur les étiquettes correctes à adopter envers les étrangers.

Mme Dai a également appris de ces programmes qu'on ferait mieux de ne pas appeler une femme étrangère âgée « la vieille dame ». Une telle appellation est chose courante parmi des habitants locaux.

« Non seulement les résidents, mais les travailleurs du secteur du service aussi ont à apprendre à se comporter correctement, quand ils communiquent avec des étrangers », a dit Chen Lijun, officiel du gouvernement de l'arrondissement Dongcheng.

« Il y a des différences entre les Chinois et les étrangers en matière d'étiquette. Il faut enrichir les connaissances de nos habitants dans ce sens, quand la ville reçoit tant d'étrangers durant les Jeux olympiques », a dit Li Ning, président de l'Institut d'Etiquette de Beijing.

L'arrondissement Dongcheng a également affiché des indications sur un comportement correct envers les handicapés.

« Si vous voulez prêter la main à une personne handicapée, veuillez lui demander d'abord si elle a besoin de votre aide ou non », selon une des ces affiches.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Chine: le coeur de l'ancien Palais d'été s'ouvrira au public
 Beijing est prêt, à la veille d'accueillir quelques 500 000 touristes durant les Jeux
 Floraison des champs de tournesols dans le Xinjiang
 Charmes de la Chine et des JO - Guide des itinéraires de Beijing
 La ville ancienne, Shan Haiguan, ouvre ses portes pour accueillir les hôtes (8)
 La ville ancienne, Shan Haiguan, ouvre ses portes pour accueillir les hôtes (7)
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.