100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 05.05.2010 13h25
Taiwan inaugure son premier bureau de tourisme dans la partie continentale de la Chine

L'Association du tourisme du détroit de Taiwan (Taiwan Strait Tourism Association, TSTA) a inauguré mardi à Beijing son premier bureau du tourisme dans la partie continentale de la Chine.

Lors de la cérémonie d'ouverture, l'Association des échanges du tourisme à travers le détroit de Taiwan (Cross-Strait Tourism Exchange Association, CTEA), dont le siège est dans la partie continentale, a annoncé qu'en contrepartie elle ouvrirait vendredi 7 mai un bureau à Taipei.

"L'établissement de ces deux bureaux va offrir le moyen d'intensifier le développement du tourisme et d'améliorer la qualité des services du tourisme à travers le détroit", a déclaré Janice Seh-jer Lai, chef de la TSTA.

L'ouverture de ces bureaux montre que l'activité touristique entre Taiwan et la partie continentale de la Chine est normalisée, a indiqué Shao Qiwei, président de la CTEA.

Il y a eu 385 000 visiteurs de la partie continentale à Taiwan au cours du premier trimestre et leur nombre devrait atteindre un million pour l'ensemble de l'année 2010, a précisé Shao Qiwei.

Au total 1,21 million de visiteurs de la partie continentale ont visité Taiwan depuis juin 2008, mois où Taiwan a ouvert son tourisme aux visiteurs de la partie continentale.

Les tâches principales du bureau sont de participer à la prochaine foire du tourisme de Beijing et de promouvoir le tourisme dans les villes et provinces de la partie continentale, a fait savoir Yang Ruey-tzong, chef du bureau de la TSTA.

Le bureau compte cinq employés de Taiwan et envisage d'embaucher des employés locaux.

[1] [2] [3]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois encourage les étudiants à contribuer à la modernisation
La Chine va augmenter le taux de réserves obligatoires
Pourquoi les nouveaux riches de Chine sont aussi détestables
John Hennessy : il faut à la Chine au moins vingt ans pour pouvoir établir des universités de classe mondiale
Pour que notre monde devienne meilleur (éditorial)
De précieux hôtes venus d'Europe
Il faut considérer avec sérénité la deuxième visite d'Etat en Chine du Président français