Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 07.12.2010 09h52
Les nouvelles taxes douanières n'ont pas encore réussi à faire baisser le shopping touristique

Dans la Province du Guangdong, le secteur du tourisme en dehors du Continent chinois est en train de connaître une saison d'hiver chargée, mais il se pourrait bien que les touristes soient contraints de raccourcir leurs listes d'achats du fait des nouvelles règles douanières plus strictes.

Bien que les bonnes occasions de shopping de Noël et du Nouvel An proposées dans les destinations à l'étranger attirent toujours les touristes chinois, les voyagistes vont bientôt devoir s'ajuster aux nouvelles limites plus strictes imposées cette année par les douanes.

Les Douanes chinoises ont en effet réinstauré la limite de 5 000 Yuans (750 Dollars US) pour l'exemption de droits de douane et ont renforcé les inspections contre les trafics à certains points de contrôle, comme ceux situés dans les villes de Shenzhen et Zhuhai au Guangdong, qui sont situées à la frontière de Hong Kong et Macao respectivement.

D'après Li Nianyang, Directeur général de GZL International Travel Service pour Hong Kong, Macao et Taiwan, qui s'était exprimé dans des articles publiés précédemment dans le Nanfang Daily de Guangzhou, bien que ces nouvelles règles n'aient pas affecté les réservations de cette année pour Hong Kong, elles auront sans nul doute un impact, sur le long terme, sur la mode du shopping touristique en dehors de Chine continentale.

Cependant, grâce à la proximité géographique avec Macao et Hong Kong et les coûts de transport relativement faibles, les touristes du Guangdong peuvent faire des voyages multiples pour profiter des réductions significatives sans pour autant dépasser les limites douanières, a dit Kuang Yingjun, une porte-parole de CITS Guangdong Co Ltd, une très importante agence de voyage de la province méridionale.

« Ils seront plus raisonnables et feront davantage de prévisions au préalable pour éviter les achats compulsifs », a dit Mme Kuang, ajoutant que CITS Guangdong organisera des voyages vers Hong Kong pour plus de 7 000 touristes ce mois-ci.

Les réservations pour les destinations à l'étranger ont augmenté de plus de 30% d'une année sur l'autre pour cette saison chez CITS Guangdong, a dit Cao Peng, Directeur général du Département des services pour l'étranger.

Les voyages vers l'Europe, les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud, où l'on peut faire du ski, profiter de sources d'eau chaude et faire du shopping, sont les plus populaires, et ceux vers l'Australie et la Nouvelle-Zélande attirent aussi les personnes qui souhaitent avoir du soleil et un temps confortable. D'après M. Cao, les cols blancs qui prennent leurs vacances annuelles sont une source majeure de clients.

Du fait des réductions sur les billets d'avion, les hôtels et les services locaux de voyage, les touristes qui envisagent un voyage en Europe ou aux Etats-Unis vont pouvoir économiser environ 2 000 Yuans par rapport au prix de l'hiver dernier, a précisé M. Cao.

Le Dollar, relativement faible, a eu pour conséquence qu'un voyage aux Etats-Unis pour les vacances du Nouvel An chinois n'a augmenté que que de seulement 10% par rapport aux périodes hors vacances, ce qui fait de cette destination une bonne affaire, comparée aux autres destinations à l'étranger.

Et en dépit des tensions dans la Péninsule coréenne, les réservations pour des voyages en Corée du Sud ont augmenté de 35% cette saison. A la fin de novembre, 500 personnes avaient réservé avec CITS Guangdong pour voyager en Corée du Sud ce mois-ci, a dit M. Kuang.

Les réservations chez Guangdong China Travel Service pour des voyages en Australie ont aussi augmenté cette saison, et la société va ajouter trois vols charters pour le Japon, avec des prix pour ces deux destinations en hausse par rapport à l'année dernière, a dit Tu Yan, du service marketing de l'entreprise.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Trois satellites Glonass russes s'écrasent dans l'océan Pacifique
La Russie et le Qatar respectivement désignés pays hôtes du Mondialde 2018 et 2022
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations