Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 14.03.2011 16h23
Les villes chinoises rivalisent d'efforts pour attirer les visiteurs étrangers
Un panneau électronique faisant la promotion de la Chine à Times Square, à New York. Alors que la vidéo véhiculant l'image nationale de la Chine est diffusée aux Etats-Unis, les gouvernements locaux du pays prennent aussi le train en marche en utilisant des réseaux médiatiques comme les chaînes de télévision, les sites de vidéos en ligne et les écrans d'avion.

Les publicités vidéo des cultures et paysages de Chine se mondialisent aussi, afin d'attirer les visiteurs.

Alors que des images de la Chine illuminent un panneau publicitaire à Times Square, à New York, des villes chinoises s'affairent aussi individuellement à faire leur propre publicité.

Et pour cela elles utilisent tous les médias à leur disposition, la télévision, les sites internet et même les écrans des avions.

Ces petits films publicitaires avaient initialement été créés pour stimuler le tourisme et montrer les beaux paysages et les endroits d'intérêt culturel ou historique. A l'origine, ils n'étaient destinés qu'aux spectateurs chinois sur la Télévision Centrale de Chine (CCTV). Mais désormais, ils s'internationalisent et étendent leurs attributions traditionnelles pour couvrir aussi des invitations à investir.

Peu après que les autorités de Chengdu, la capitale de la Province du Sichuan, aient diffusé en décembre aux Etats-Unis une version destinée à l'étranger d'une vidéo publicitaire, sur CNN, Hangzhou, la capitale de la Province du Zhejiang, dans l'Est du pays, a fait ses premiers pas dans sa stratégie de marketing de la ville destinée à l'Europe avec une vidéo de son cru. Cette vidéo a d'abord été diffusée par la télévision britannique, la BBC, le 21 février dernier, et elle devrait continuer à l'être jusqu'à la fin du mois de juin. Elle vise à attirer les touristes étrangers.

Le gouvernement municipal de Hangzhou a quant à lui investi 10 millions de Yuans (1,52 million de Dollars US) dans sa stratégie de marketing de la ville tournée vers l'Europe, en ahausse significative par rapport à l'année dernière, a dit Pan Dan, un fonctionnaire en charge de la totalité du programme au Département Marketing de la Commission du Tourisme de Hangzhou.

Le nombre de touristes en provenance d'Europe a atteint 10 900 en janvier, en hausse de 14,5% d'une année sur l'autre, a dit M. Pan.

En 2010, l'industrie du tourisme de la ville a engrangé 102,57 milliards de Yuans de revenus, en croissance de 27,7% d'une année sur l'autre, d'après le Bureau du Tourisme de Hangzhou.

M. Pan a également précisé que si la ville avait déjà fait diffuser des vidéos publicitaires à l'étranger dans le passé, la stratégie de cette année est la plus grande par sa taille parce qu'elle comprend aussi quelques activités concrètes avec des agences de tourisme en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, trois pays qui contribuent le plus à la croissance du tourisme à Hangzhou en provenance du marché européen.

Mais d'autres villes entrent aussi en lice.

« Nous avons commencé à faire diffuser des images vidéo de notre ville sur CCTV dès 2003. en plus des attractions touristiques de notre ville, nous avons également montré des scènes de construction urbaine », a dit Yang Jin, Directeur de division du Bureau d'Information à Ningbo, dans la Province du Zhejiang.

« Nous avons tiré bénéfice de cette vidéo. Un jour, notre maire est allé en Afrique du Sud pour attirer des investisseurs, et ses homologues de là-bas lui ont dit qu'ils avaient vu la vidéo et que cela les avait impressionné ».

Des prix en hausse

Le prix total pour la diffusion d'une vidéo sur CCTV était d'environ 15 millions de Yuans pour un an en 2003. Aujourd'hui, cela coûte 5 millions de Yuans pour la première diffusion, qui ne dure que deux mois, a dit M. Yang.

« La hausse des coûts de diffusion d'une vidéo de publicité de l'image d'une ville sur CCTV nous a forcé à songer à d'autres canaux de diffusion », a dit M. Yang, qui a ajouté que ce genre de vidéos avait également été diffusé sur les écrans d'avion et sur des sites de vidéos en ligne.

Chongqing, une municipalité à la croissance rapide dans le Sud-Ouest de la Chine, a quant à elle mené sa campagne de marketing sous diverses formes et dans différents endroits. Parmi les activités organisées, des spectacles d'Opéra du Sichuan, d'acrobatie et de musique folklorique. Entre 2006 et 2010, la délégation est allée en Russie, aux Philippines, en Corée du Sud, en Thaïlande et en Australie.

« Nos spectacles sont très appréciés des publics étrangers, qui ont montré un grand intérêt pour notre culture traditionnelle, en particulier l'artisanat populaire », a dit Huang Zhenwei, Directeur de division du Bureau d'Information du Comité Municipal du Parti de Chongqing.

Curieusement, les spectacles gratuits sont moins populaires que ceux qui sont payants, a t-il dit, probablement parce que les étrangers croient que s'ils doivent payer pour quelque chose, c'est qu'il doit être meilleur.

« Nous espérons que par le biais d'une série d'activités internationales d'échanges culturels, l'industrie culturelle de Chongqing pourra trouver une manière de s'internationaliser ainsi que de promouvoir l'image de la ville à l'étranger », a dit M. Huang.

Cette année, Chongqing a prévu de présenter ses produits culturels à Hong Kong et Taiwan, en cherchant à communiquer davantage avec les habitants de ces endroits. Des activités seront menées en ce sens lors de la première moitié de l'année.

Encouragée par ses réalisations actuelles, la municipalité songe également à pénétrer les marchés mondiaux avec ses productions cinématographiques et dramatiques et ses produits d'édition et d'animation, a dit M. Huang, ajoutant que ces produits exerceront une influence durable sur la promotion de l'image de la ville.

Recherches et enquêtes

Une campagne de marketing pour une ville comprend de nombreux éléments, et elle a besoin de recherches tant avant qu'après que la vidéo ait été faite, cela afin qu'elle puisse trouver sa place et être testée par le marché.

« Conduire des recherches de marché avant de tourner une vidéo publicitaire est d'une grande importance, parce que les résultats procureront des informations très utiles et très pratiques en tant que points de référence pour les décideurs », a dit Yang Hongshan, Professeur associé de planification et d'administration urbaines à l'Ecole d'Administration Publique de l'Université Renmin de Chine.

« La situation actuelle sur le marché est que la plupart des villes négligent de conduire des enquêtes après qu'elles aient publié des vidéos publicitaires, ce qui les prive d'une grande occasion d'apprendre de leurs erreurs ».

Mais la ville de Ningbo a elle compris l'importance de faire des études de marché précoces et pour cela elle a recouru aux services du Centre de Recherche sur les Relations Publiques Internationales de l'Université Fudan pour en mener une en 2008, a dit M. Yang. La nouvelle vidéo publiée ce mois-ci est le fruit de leur dur labeur.

Dans le but de mieux comprendre les demandes du public, Chongqing a pris l'habitude de prendre le pouls de l'opinion à travers une plateforme en ligne avant d'élaborer sa campagne de publicité, un détail qui s'est révélé être plutôt efficace, a dit M. Huang.

Des opportunités

Autrefois, les gouvernements locaux jouaient un rôle dominant dans le processus complet de la publicité pour une ville. Mais avec la compétition féroce que l'on constate sur le marché, les gouvernements ont également commencé à travailler avec des agences de relations publiques.

Ainsi, après le tremblement de terre du 12 mai 2008, Chengdu, une des villes touchées par le désastre, a établi un partenariat avec Ogilvy Public Relations Worldwide, une filiale d'Ogilvy & Mather Group, une des plus grandes entreprises de communication en marketing du monde, pour entamer sa campagne de marketing de la ville.

« Certains dirigeants du gouvernement municipal ont vraiment pris à coeur la valeur d'un planification médiatique par la coopération », a dit Zhou Xiaojun, Vice-président des affaires publiques chez Ogilvy Public Relations Worldwide.

Miles Young, PDG d'Ogilvy & Mather Group, a dit que les dépenses des gouvernements chinois de différents niveaux pour des campagnes de marketing sont « plutôt faibles pour le moment », mais que « le gouvernement est juste en train de commencer de tâter le terrain en ce domaine ». il a également insisté sur le fait qu'il faisait référence à une campagne de marketing stratégique et de marque complète, plutôt qu'à une simple publicité.

Il a ajouté que des sociétés de communication comme Ogilvy tiraient des bénéfices substantiels du choix des gouvernements de se lancer dans des campagnes de marketing et croit que le marché a un avenir très prometteur.

Des voix différentes

Quand les villes se précipitent pour tourner des vidéos publicitaires destinées à attirer les investisseurs et stimuler le tourisme, elles doivent aussi garder un oeil sur ce qui se passe chez elles.

« Ces publicités peuvent stimuler le flot de visiteurs vers ces villes, mais le fait que le résultat sera bon ou non dépendra largement de la croissance économique de la ville et du système de services publics sociaux », a dit Yang Hongshan, Professeur associé à l'Université Renmin de Chine.

« Il n'y a pas de fonds spécialement destinés à la campagne de publicité pour notre province à l'heure où je vous parle. Je pense que pour l'instant, nous devrions plutôt nous concentrer sur le développement économique », a dit Hao Yuan, Vice-gouverneur de la Province du Gansu.

Dans son esprit, si une campagne de publicité doit réellement être lancée, le point-clé est de montrer les caractéristiques d'une province. Pour le Gansu, cela concerne sa culture de la soie, unique, qui s'est développée il y a des siècles de par ses connections avec la Route de la Soie, a dit M. Hao.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?