Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 09.05.2011 09h13
Les compagnies aériennes essentiellement responsables des retards de vols

Les compagnies aériennes sont dans la plupart des cas responsables des retards affectant les vols dans le pays, selon un rapport publié mercredi par l'Administration de l'aviation civile de Chine, l'autorité de régulation de l'espace aérien national.

L'évaluation du développement de l'industrie du transport aérien réalisée en 2010 révèle que 41,1 % des retards enregistrés par les plus grandes compagnies aériennes l'année dernière étaient de la responsabilité des compagnies elles-mêmes, bien avant d'autres facteurs comme les problèmes de contrôle aérien (27,6 %) et le mauvais temps (19,5 %).

Les petites et moyennes compagnies aériennes ont une part de responsabilité encore plus grande, prévalant dans 47,9 % des retards.

C'est la première fois que l'administration rend publiques ces informations et invoque la responsabilité des compagnies aériennes pour justifier la plupart des retards. L'administration s'est montrée fermement décidée à résoudre ces problèmes, ce que les analystes ont qualifié de nouveauté.

Ce rapport a provoqué la colère d'un grand nombre de passagers et certains en ont conclu que les compagnies n'avaient pas été honnêtes à leur égard.

Ils se sont par ailleurs plaints de la façon dont les compagnies décident si un vol est considéré comme à l'heure ou en retard.

Zhao Yifei, professeur à l'Université de l'aviation civile de Chine, a expliqué à China Daily que si les passagers montent à bord à l'heure prévue, les compagnies diront que le vol était à l'heure, même s'il décolle en retard.

La défiance que l'on constate entre les passagers et les compagnies a entraîné des incidents ayant fait grand bruit l'année dernière, avec des employés d'aéroport blessés et des installations endommagées par les passagers en colère.

L'autorité de l'aviation civile a pris plusieurs décisions pour résoudre ces problèmes, en demandant notamment aux compagnies de réserver 2 % de leur capacité totale pour la gestion de vols très en retard.

L'autorité avait également décidé il y a quelque temps que les passagers pouvaient prétendre à une compensation de la part de la compagnie si celle-ci était responsable d'un retard de plus de quatre heures.

La situation semble pourtant empirer en dépit des efforts de cette dernière

Selon le rapport, le taux de vols à l'heure des compagnies aériennes chinoises a atteint l'année dernière 75,8 %, accusant une baisse de 6,2 points par rapport à 2009. Ce taux est le plus mauvais des cinq dernières années.

« Cette baisse s'explique par l'augmentation rapide du volume du trafic aérien en Chine, ainsi que par la limitation des couloirs aériens exploitables par l'aviation civile », a déclaré Geng Shuxiang, président du département de gestion d'affaires au sein de l'Institution de la gestion de l'aviation civile de Chine.




Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Où en est la situation de la sécurité alimentaire en Chine ?
Chine: trois millions d'habitants au Tibet, dont 90% sont des Tibétains
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme
Pourquoi faire tant de bruit sur la Marine chinoise ?
Une victoire plus symbolique que réelle
Les Etats-Unis vont créer une nouvelle situation au Moyen-Orient
Fin de la partie pour Ben Laden