Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 24.05.2011 13h59
Les voyages à l'étranger sont désormais ouverts aux agences étrangères

La Chine vient d'ouvrir plus largement son marché du tourisme et d'octroyer des licences à trois agences étrangères travaillant en coopération avec des sociétés chinoises pour organiser des voyages de groupe de touristes chinois à l'étranger.

Lundi, en effet, l'Administration Nationale du Tourisme de Chine a accordé une licence àTUI China Travel Co Ltd, CITS American Express Travel Services Ltd, et JTB New Century International Tours Co Ltd.

Ces trois co-entreprises comprennent la participation de voyagistes venant respectivement d'Europe, des Etats-Unis et du Japon.

Ces trois co-entreprises font partie des quatorze qui ont déposé une demande de licence après que l'Administration et le Ministère du Commerce aient annoncé l'ouverture du marché extérieur aux voyagistes étrangers en septembre dernier.

« Nous pensons que l'ouverture apportera plus de choix aux touristes et améliorera la gestion de l'industrie du tourisme », a dit l'Administration dans un communiqué de presse.

Auparavant, les voyagistes étrangers pouvaient organiser des voyages vers et à l'intérieur de la Chine, mais ils étaient écartés des voyages vers l'extérieur.

Mais les experts du secteur disent que les voyages vers l'extérieur constituent la partie la plus lucrative du marché chinois du tourisme, car c'est celle qui connaît la croissance la plus rapide et qui génère le plus de bénéfices, par rapport aux voyages vers et à l'intérieur de la Chine.

D'après un rapport publié par l'Académie Chinoise du Tourisme en avril dernier, les touristes venant du Continent ont fait plus de 57 millions de voyages dans des pays étrangers, ainsi qu'à Hong Kong, Macao et Taiwan, et dépensé 48 milliards de Dollars US l'année dernière.

On estime que les touristes du Continent feront 65 millions de voyages à l'étranger et dépenseront 55 milliards de Dollars US cette année.

Marcel Schneider, PDG de TUI China Travel Co Ltd, a dit la semaine dernière en marge d'une conference de presse à Beijing qu'après avoir reçu la licence, les activités de son entreprise vers l'extérieur de la Chine devraient dépasser le volume de ses activités de tourisme à destination de la Chine dans une courte période de temps. L'année dernière, la société a fait venir 50 000 touristes étrangers en Chine.

Mais il a insisté sur le fait que ses produits de voyage vers l'étranger n'entreraient pas directement en concurrence avec ceux de ses homologues chinois. Au contraire, son agence proposera des produits complémentaires à ceux offerts par les voyagistes chinois.

Il pense que les services de voyage en co-entreprise sont à même d'offrir une meilleure qualité et un meilleur service, alors que le marché vers l'extérieur actuel est surtout orienté vers le prix.

Mais les grands voyagistes chinois disent ne pas craindre de perdre des parts de marché face à ces nouveaux venus.

Zhang Wei, Directrice général du Département voyages à l'étranger au siège de China International Travel Service doute ainsi que l'expérience et l'avantage en matière de prix dans les pays de destination que possèdent les voyagistes étrangers leur soient utiles pour explorer le marché chinois.

Comme exemple, elle cite le fait que les touristes chinois ont leurs propres préférences en matière de repas, mais que les hôtels que les voyagistes étrangers utilisent ne sont pas forcément en mesure de satisfaire.

« Le tourisme est une industrie de services. Je ne sais pas s'ils sont prêts ou non », a t-elle dit. « A court terme, je ne crois pas qu'ils constituent une menace pour nous ».


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois appelle la Chine, le Japon et la République de Corée à promouvoir la paix et la stabilité régionales
Chine/Pakistan : réception pour marquer le 60e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques
L'informatique en nuage en Chine
La gravité de la conduite en état d'ivresse ne s'évalue que par le sang
La mauvaise qualité des championnats chinois, un handicap pour l'industrie du sport
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme