Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 26.05.2011 15h31
Le mont Fuji accueille son premier groupe de touristes chinois après le séisme

Selon jnocnews.jp, le séisme qui a touché le Japon le 11 mars et l'accident nucléaire de Fukushima a frappé durement l'industrie touristique du Japon. Les sites touristiques de Hokkaido au nord et d'Okinawa au sud ont tous été touchés. Même le symbole du Japon, le mont Fuji qui était avant toujours envahi de touristes est beaucoup moins animé qu'auparavant.

Des employés de l'industrie touristique ont indiqué que le Japon était en sécurité et cette promotion n'a pas obtenu de résultats jusqu'à la seconde décade de mai. La zone touristique située au nord du mont Fuji dans la préfecture de Yamanashi a accueilli le premier groupe de touristes après le séisme, a rapporté le 25 mai le Yamanashi Hinichi Shimbun.

Le groupe de 32 personnes compte principalement des bonzes. Selon le département des échanges internationaux de Yamanashi, c'est le deuxième groupe de touristes chinois qui a obtenu un visa de groupe pour Japon après le séisme. Ces touristes sont partis de Shanghai et sont arrivés à l'aéroport de Tokyo Haneda le 23 mai. Après avoir visité Xinsu et Akirabara, ils se rendront à Gogoume au mont Fuji le 26 mai. D'après l'accompagnateur du groupe, une fois réunis, certains membres lui ont demandé s'ils pouvaient allaient au mont Fuji avec plein d'espoir.

L'arrivée de ce groupe amène de la lumière à l'industrie touristique de Yamanashi. Le responsable du département du tourisme de la préfecture l'a accueilli spécialement et a indiqué : « Bien que les touristes chinois viennent seulement de revenir, on espère en profiter, comme une bonne occasion pour attirer plus de touristes étrangers vers le Japon et le mont Fuji.»

Suite au séisme qui a touché le Japon, plusieurs pays ont déconseillé à leurs touristes d'aller au le Japon. Ainsi, les hôtels situés autour des sites touristiques japonais tels que la zone touristique au nord du mont Fuji ont reçu des annulations de réservations de touristes étrangers et sont tombés dans une situation difficile. Cependant, à la fin d'avril, beaucoup de pays ont retiré leur avertissement pour les voyages au Japon. Bien que la Chine ait suspendu la distribution de visas de groupe, le bureau national du tourisme de la Chine a assoupli les limitations de voyages vers le Japon, en autorisant le tourisme hors des régions sinistrées.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine s'oppose à toute intervention étrangère en Syrie (porte-parole du ministère des A.E.)
Le Tibet célère le 60e anniversaire de sa libération pacifique
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)
La voie du Tibet vers la démocratie