Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 27.06.2011 17h01
Le Lac de l'Ouest entre sur la liste du patrimoine mondial

Le 24 juin, au soir, le Lac de l'Ouest a été officiellement inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial au cours de la 35e conférence sur le patrimoine mondial. Le Lac de l'Ouest est entré dans l' « époque du patrimoine mondial ». On se demande si le lac va limiter ou non le nombre des touristes. Voilà la première question qui a suscité de vifs débats au sein du public.

Les autorités municipales de Hangzhou ont donné une réponse affirmative : le Lac de l'Ouest sera gratuitement ouvert aux touristes, comme par le passé. La pagode Liuhe, le Temple de Yue Fei et le célèbre Temple bouddhiste Lingyin, ainsi que les quatre autres sites seront toujours à protéger et le nombre de visiteurs de ces 6 sites sera encore limité comme par le passé, les prix des billets demeureront les mêmes qu'auparavant.

Selon les statistiques, le nombre de touristes du Lac de l'Ouest va atteindre 30 millions de personnes par an, la capacité d'accueil idéale pour ce lieu touristique. Le lac a créé un record de 2 millions de touristes en une journée, produisant une très grande pression sur la région.

«Il faudra contrôler le nombre de personnes et le nombre de moyens de transport à l'intérieur de ce patrimoine mondial », a dit Chen Tongbin, directeur de l'Institut d'Architecture de la Chine.

« Quel monument devra-t-il limiter le nombre de visiteurs ? Comment limiter ce nombre ? Les mesures concrètes seront décidées et adoptées, après nos études avec les experts, a dit un membre du personnel de l'Administration du Lac de l'Ouest.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La gare de Shanghai et Eastern Airlines vont lancer des services de transport combiné air-rail
Wen Jiabao exhorte les fonctionnaires à mieux utiliser leur pouvoir et à servir le peuple sans réserve
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale