Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 05.09.2011 15h38
La Route de la Soie est prête à accueillir les touristes du monde entier

Située au coeur de la Route de la Soie historique, la Région Autonome Ouïghour du Xinjiang est en train de créer de nouvelles opportunités pour stimuler le tourisme et devenir une « destination touristique-clé » pour le monde, a dit un expert international du voyage.

Zoltan Somogyi, Directeur exécutif pour les relations et services aux membres à l'Organisation Mondiale du Tourisme des Nations Unies, a fait ces remarques lors du Forum Chine-Eurasie sur la coopération et le développement du tourisme qui a eu lieu à Urumqi, la capitale régionale.

« Le Xinjiang va devenir une des zones touristiques à la plus forte croissance au monde dans un futur proche », a t-il dit au China Daily. Il a ajouté que, « rassemblant les cultures tant des pays occidentaux que des pays orientaux », la région de l'extrême Nord-Ouest de la Chine dispose déjà d'un avantage particulier dans l'intégration des deux plus grands marchés du monde, l'Europe et l'Asie.

Le forum de vendredi a attiré près de 150 responsables du tourisme de plus de dix pays situés sur le long de l'ancienne Route de la Soie, dont le Kazakhstan, l'Azerbaïdjan et la Turquie.

Zhu Shanzhong, Directeur général adjoint de l'Administration National du Tourisme de Chine, a insisté sur la signification de l'« ouverture sans barrières » dans le processus de construction de la marque Route de la Soie avec les pays voisins.

« La coopération trans-frontières et les liens régionaux sont les piliers du développement du tourisme », a dit M. Zhu. « Personne ne peut gagner sans coopération, car le monde d'aujourd'hui est étroitement intégré ».

Le tourisme mondial a récupéré mieux que prévu de la crise financière et de la récession mondiales de 2008 et 2009, et le nombre croissant de touristes chinois a apporté un soutien de la base aux économies du monde entier, a dit M. Zhu.

L'année dernière, la Chine s'est classée troisième sur la liste mondiale des destinations touristiques entrants et des pays de consommation sortante.

« L'industrie du tourisme en Chine est entrée dans un âge d'or », a dit M. Zhu, ajoutant que les investissements terminés dans le tourisme en Chine a dépassé 60 millions de Yuans (9,4 millions de Dollars US) durant le premier semestre en hausse de plus de 10% d'une année sur l'autre.

« Construire une marque touristique Route de la Soie demande un effort conjoint de plus de trente pays eurasiens. Cette fois-ci, le Xinjiang prend la tête pour le marketing et la promotion », a ajouté M. Zhu.

La route ancienne fait plus de 7 000 km de long, dont 2 600 passent par le Xinjiang. Le long de cette section, il y a 1 322 vestiges culturels placés sous protection nationale et provinciale, 31 villes anciennes, 26 sites touristiques-clés, et cinq sites inscrits sur la liste du Patrimoine Mondial.

« Nous avons un gros potentiel de développement du tourisme régional car nous sommes riches en ressources touristiques naturelles et touristiques », a dit Shi Dagang, Vice-président du Xinjiang.

« La région est prête à accueillir l'afflux de touristes nationaux et étrangers ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le Premier ministre chinois appelle à l'utilisation durable des terres et des ressources
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient