Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 26.09.2011 08h54
Le nombre des touristes chinois pour la Nouvelle Zélande va doubler d'ici cinq ans

Le nombre des touristes chinois pour la Nouvelle-Zélande devrait doubler dans les 5 ans, selon le Ministère du Développement économique de la Nouvelle-Zélande

Le Ministère du Développement économique de la Nouvelle-Zélande prévoit que le nombre des touristes chinois pour le pays devrait atteindre 287 100 personnes en 2016, c'est à dire le double en cinq ans, avec des dépenses de 847 millions de dollars néo-zélandais, selon Chinese News Agency (NZ).

Le Chine a dépassé le Japon en devenant le quatrième plus grand marché pour la Nouvelle-Zélande en 2008. Avec la chute des marchés touristiques de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis, la Chine pourrait s'élever encore au deuxième rang. La Nouvelle-Zélande a accueilli l'année dernière 122 700 touristes chinois, avec des recettes de 363 millions de dollars néo-zélandais.

Le Bureau du tourisme de la Nouvelle-Zélande a déjà fait de la promotion sur le marché chinois. L'année dernière, une promotion pour le tourisme du pays a été lancée en ligne en diffusant des vidéos montrant deux stars chinoises faisant un voyage en Nouvelle-Zélande.

Selon le directeur de l'Association de l'Industrie touristique de la Nouvelle-Zélande, Tim Cossar, Immigration New Zealand a déjà apporter beaucoup d'améliorations pour aider les touristes chinois à demander un visa.

En plus, les nouvelles initiatives prises par la compagnie à bas coûts malaisienne AirAsia et l'augmentation du nombre des vols des autres compagnies entre les deux pays font aussi augmenter le nombre des touristes chinois pour la Nouvelle-Zélande.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Wen Jiabao encourage les jeunes chinois et indiens à contribuer aux liens bilatéraux
Le 6e forum international des médias en langue chinoise tenu à Chongqing
Les pressions sur la devise chinoise se fondent sur une erreur (COMMENTAIRE)
Pourquoi la Chine est-elle toujours attaquée lors des élections présidentielles aux Etats-Unis ?