Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 18.10.2011 08h44
Deux Français arrivent en Chine après trois ans de randonnée
Killian et Thierry ont quitté Paris en 2008. Après avoir marché 10 000 km et parcouru treize pays durant trois ans, ils viennent d'arriver en Chine.

Le 9 octobre, deux randonneurs français sont finalement arrivés dans le Xinjiang. Ils ont quitté Paris en 2008. Après avoir traversé à pied 10 000 km en visitant 13 pays durant 3 ans, les deux hommes sont arrivés en Chine.

Bien que leurs chaussures soient usées et qu'ils portent plus de 20 kg de bagages, les deux Français sont en bonne forme. Ils ont montré leurs passeports et un journal de Yili, qui a publié un reportage sur leur voyage. La Chine est leur 14e destination, après des passages en Italie, Slovénie, Allemagne, au Kazakhstan, etc.

Les deux amis, l'un informaticien, l'autre concepteur d'éclairage, rêvent depuis longtemps d'une randonnée à travers le monde. C'est pour cette raison qu'ils ont quitté leur travail et entrepris ce voyage le 7 mai 2008.

Ils ont gravi des monts de 4 000 ou 5 000 mètres et ont traversé des déserts isolés. Malgré la fatigue, ils ont eu la chance d'admirer la beauté de la nature.

Ils prévoient à présent de traverser la Chine durant un an, non seulement la région ouest, mais aussi les villes du centre s'ils ont le temps. Après cela, ils se dirigeront vers le Vietnam, Myanmar et peut-être l'Australie.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Nouvelles principales du 17 octobre
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les Etats-Unis doivent faire preuve de clairvoyance et de lucidité quant au but réel de leur « retour en Asie »
Les Etats-Unis doivent faire preuve de clairvoyance et de lucidité quant au but réel de leur « retour en Asie »
La dure réalité de « taobao boutiques blessées » : nécessité de la souffrance de la transition brutale
Sanctionner la Chine n'apportera rien de bon à l'emploi aux Etats-Unis