Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 18.05.2012 08h31
L'industrie des croisières du pays s'attend à une expansion

Le bateau de croisière de renommée mondiale Costa Victoria a accompli son premier voyage en Chine mercredi, après être arrivé au port international de croisière Wusongkou de Shanghai.

Le Costa Victoria, qui partira pour la République de Corée vendredi, a choisi Shanghai comme port d'attache pour son itinéraire asiatique.

Cette année, 62 bateaux de croisière, dont le Voyager of the Seas de la Royal Caribbean Cruises Ltd, arriveront au port spécialisé de Shanghai pour les bateaux de croisière de luxe, qui a été mis en service en octobre de l'année dernière, et plus de 150 le feront en 2013, selon les chiffres du Bureau municipal d'inspection et de quarantaine de l'entrée-sortie.

Il est évident que le nombre de bateaux de croisière augmente en Chine, et ils sont de plus en plus luxueux, ont indiqué des analystes de l'industrie du tourisme. Les protagonistes mondiaux des croisières se concentrent sur le pays.

« Les villes chinoises, particulièrement Shanghai, ne peuvent être ignorées. Les principaux groupes de ce secteur nourrissent de grands espoirs quant au potentiel du marché », a déclaré Cheng Juehao, directeur adjoint de l'Institut de recherche sur l'économie des croisières relevant de l'Institut de l'acheminement maritime international de Shanghai.

Le nombre de bateaux de croisière qui ont été accueillis dans les ports de la partie continentale chinoise a enregistré une augmentation, passant de 223 en 2010 à 262 en 2011, selon des statistiques de l'Association chinoise de l'industrie des croisières et de la navigation de plaisance.

Cette année, les bateaux de croisière ayant une capacité élevée de passagers et un tonnage d'expédition élevé choisiront de plus en plus les ports chinois comme port d'attache, maintenant que les quatre principales compagnies de croisière dans le monde ont établi des itinéraires basés sur la Chine.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le protectionnisme est « myope »
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE