Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>TourismeMise à jour 20.08.2012 16h30
Une jeune fille chinoise fait de l'auto-stop pour venir en France

Li Erni est une jeune chinoise âgée de 22 ans, originaire de Chengdu, qui vient d'être acceptée pour suivre un master dans le Groupe des Ecoles Supérieures d'Art du Nord Pas de Calais. Récemment, elle a pris une décision audacieuse : traverser la Sibérie en train et ensuite faire de l'auto-stop pour venir en France. A travers ce moyen, son trajet est devenu plus long et elle a pu déouvrir un autre monde et rencontrer des gens intéressants sur sa route. Son objectif est de publier un livre et réaliser un film à travers cette belle aventure.

Le 3 août 2012, Li Erni et son petit ami sont partis de Chengdu (province chinoise du Sichuan) et ont pris le train à destination de la Russie le lendemain. Après avoir traversé la Sibérie, ils sont arrivés à Moscou. Ensuite, ils ont fait de l'auto-stop, marché et logé chez les habitants locaux. Par ce moyen le plus simple et naturel, ils se sont dirigés vers la ville de Lille, qui se trouve dans le nord de la France.

En parlant avec plusieurs personnes en cours de route, Li Erni a eu l'idée de réaliser des interviews. Des fermiers, des bergers, des écrivains américains, des réalisateurs et des touristes ont été interogés pendant ce long voyage.

En prenant le train et en faisant de l'auto-stop, Li Erni a pu découvrir de nombreuses choses et des gens intéressants. Elle souhaite enregistrer tout cela pour publier un livre et même réaliser un film, afin de partager cette joie avec le public.

Et de rajouter : « J'ai l'attention d'arranger et de rédiger ce livre pour le publier dans un an. A travers ce projet, je souhaite montrer les différentes perspectives sur la vie dans ce monde et pouvoir réduire les préjugés, conforter l'attachement aux vraies choses et de permettre de voir la liberté étincelante des vies fragiles dans ce monde».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?
80% des jeunes de la « seconde génération riche » chinoise ne souhaitent pas reprendre l'entreprise familiale