Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 31.07.2007 14h28
Mo Wandan : l'ascension d'un mannequin chinois en Europe

A la fin du défilé de mode NE. Tiger, la première marque de luxe chinoise, à l'Exposition de produits de luxe à Shanghai, l'atmosphère commence à se détendre. Un mannequin revêtu d'une robe de soirée, fait son entrée, le visage impassible, pour clore le défilé. Sa présentation finie, Mo Wandan est immédiatement entourée de journalistes. Deux ans après avoir embrassé la carrière de mannequin, cette jeune fille de 20 ans a acquis la célébrité en devenant la nouvelle égérie des plus grandes marques de la haute-couture comme Dior ou Armani.

Une vraie Chinoise du Nord-Est

Il est rare de rencontrer des jeunes femmes aussi grandes que Mo Wandan, 1,80 m, dans le Guangdong. A 12 ans, elle est admise à l'école de sport de Shenzhen (sud), avec le saut en hauteur comme spécialité. La plupart des élèves de cette école, notamment ceux qui s'adonnent aux disciplines physiques comme l'haltérophilie et le lancer de poids, viennent de la Chine du Nord-Est. Durant les six années qu'elle les côtoie, Mo Wandan acquiert le même franc-parler, leur accent et leur débit rapide de paroles. Mais pas la même résistance à l'alcool : à la vue d'un verre, Mo Wandan se sauve en courant.

A 18 ans, elle se blesse plusieurs fois à la jambe en s'entraînant au saut en hauteur. Jusqu'à une fracture fatale qui met fin à sa carrière sportive. Un jour, elle rencontre une personne qui lui conseille de devenir mannequin. « Comment puis-je devenir mannequin ? », demande-t-elle. « Participe à un concours. Si tu décroches un prix, un agent te remarquera sans doute », lui répond-on. Sans savoir pourquoi, elle s'inscrit au concours 2004 de stars de la mode et finit lauréate. Des rumeurs commencent alors à remettre en question la validité des résultats. On murmure que des transactions se sont faites dans les coulisses. « Je pensais que c'en était fini de moi. Je ne me sentais pas concernée par les transactions en question. J'étais encore toute surprise d'avoir remporté le premier prix », se souvient-elle. Juste après le concours, la célèbre agence de mode « China Bentley » signe un contrat avec Mo Wandan.

[1] [2] [3] [4]

Source: China.org.cn



Adresse email du destinataire


 Trois Gorges joue son rôle dans la lutte contre les crues

 Chine: Invasions d'insectes dans les rizières du Sichuan à cause des inondations

 Chine: Un million de personnes affectées suite aux inondations et à la sécheresse continue

 Crédits bancaires: restriction pour les entreprises polluantes!

 Hong- Kong : 1 600 candidats passent le premier examen pour devenir volontaires olympiques
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.