Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 22.08.2007 13h38
Avertissement de la police du danger potentiel de détournement d'avion lors des JO

De hauts fonctionnaires de police et de l'aviation civile ont prévenu du danger potentiel que représentent les pirates de l'air pendant les Jeux olympiques.

"Pour l'instant, le travail anti-détournement de la Chine est confronté à une série de nouveaux défis," a dit Zhang Xinfeng du vice-ministre de la sécurité publique.

"Certaines organisations terroristes internationales sont en train d'accroître leur infiltration en Chine et les avions pourraient être la cible d'attaque terroriste, " a-t-il dit.

Zhang, également membre de 'l'Equipe d'Etat pour les affaires de détournement', a fait savoir qu'il y avait environ 600 attaques terroristes mondialement chaque année depuis 2004.

Wang Changshun, vice-ministre de l'Administration générale de l'aviation civile, a dit que le volume du trafic de l'air des principaux aéroports du pays devrait augmenter de 50 pour cent durant les Jeux olympiques, étant donné que les politiciens, athlètes, journalistes et visiteurs afflueront Chine.

"Nos efforts pour prévenir les détournements, dans le cadre de la sécurité des olympiques, sont confrontés à un véritable test" a-t-il dit.

Un exercice d'urgence anti-détournement et aérien a été conduit ce dimanche à Dalian, une ville portuaire de la province du Liaoning.

Dans un scénario, cinq terroristes du mouvement islamique du Turkestan oriental, qui a été classé organisation terroriste en 2002 par les NU, ont détourné un avion en partance de la ville de Haishan vers Shenyang, capitale de la province du Liaoning, lors de l'embarquement. Ils ont demandé la libération immédiate de leurs complices emprisonnés et le droit de s'envoler vers l'étranger.

La police locale a immédiatement déclenché un plan d'urgence, ont pris l'avion d'assaut et ont maîtrisé ces personnes.

Dans un autre scénario, un vol avec 105 passagers et sept membres d'équipage a rencontré une forte dépression atmosphérique et est forcé de se poser à"l'aéroport de Haishan". L'avion a pris feu. Les employés de l'aéroport ont été mobilisés pour éteindre l'incendie.

Plus de 600 soldats, police, police armée, personnel médical et pompiers ont pris part à l'exercice, a fait savoir l'agence de presse Xinhua.

Le vice-premier ministre Zeng Peiyan qui a assisté à l'exercice, a dit que face à la complexité de la lutte contre le terrorisme, nationalement comme internationalement, la Chine avait besoin de renforcer son système de d'alerte avancée, d'améliorer ses équipements, de renforcer la vitesse de son mécanisme de réaction et d'améliorer ses capacités à s'occuper d'une tentative de détournement afin de garantir la sécurité lors des JO.

Les autorités ont mis en place un système anti-détournement d'avion qui comprend plusieurs organismes à différents niveaux formés et chargés de s'occuper des détournements.

Dix avions ont été détournés de Chine continentale en 1993 pour se poser à Taiwan.

En février 2003, un homme qui avait essayé de détourner un avion pour Taiwan a été maîtrisé par les membres de l'équipage.

D'après la loi, les pirates de l'air sont passibles de la peine de mort.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Beijing : baisse de la pollution atmosphérique durant les quatre jours de restriction de circulation de voitures

 Réduction du trafic à Beijing (3)

 Réduction du trafic à Beijing (2)

 Réduction du trafic à Beijing

 Quatre journées pour se mettre aux transports publics à Beijing

 Les accusations d'expulsion pour la construction des sites olympiques réfutées

 La police va limiter le trafic dans la capitale

 Les étrangers qui désirent louer un logement à Beijing doivent obtenir auparavant la carte de résidence provisoire

 Classement de popularité des sponsors Olympiques

 J.O. de Beijing : le projet d'allumage de la flamme Olympique arrêté pour l'essentiel
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.