Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 16.11.2007 13h52
Comportements sexuels à risque - les rapports sexuels homosexuels responsables de la propagation du VIH

Les comportements sexuels à risque sont les principaux coupables dans la propagation du VIH/SIDA en Chine continentale, alors que les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes, ou les HSH ou HSRH, sont maintenant probablement les personnes les plus susceptibles de contracter le virus, a déclaré un fonctionnaire du ministère de la santé ce jeudi 15 novembre.

Les HSM sont les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes mais qui ne se revendiquent pas forcément homosexuels ou bisexuels, le terme définit avant tout une population à risque pour le VIH.

"Dans le passé, 1% à 3% des HSM en Chine continentale étaient atteints du VIH/SIDA. Maintenant ce taux est passé entre 2,5% et 6,5%," a dit Hao Yang, vice-directeur du Bureau de la prévention et de la surveillance du VIH/SIDA du ministère de la santé.

Plus de la moitié des homosexuels de Chine ont plus d'un partenaire sexuel, mais seulement entre 10% et 20% d'entre eux utilisent des préservatifs, a-t-il affirmé.

Et de nombreux homosexuels sont bisexuels, ce qui signifie qu'ils prennent le risque de transmettre le virus à leurs copines, femmes, enfants, a-t-il expliqué.

Le nombre de personnes infectées par le VIH en Chine continentale a augmenté en moyenne de 3 000 personnes par mois entre janvier 2006 et juin 2007, d'après les statistiques officielles.

Afin de résoudre le problème, le ministère de la santé et la Fondation Bill and Melinda Gates ont lancé conjointement ce 15 novembre une campagne de cinq ans sur la prévention et de la surveillance du VIH/SIDA auprès des homosexuels.

La fondation investira 50 millions de dollars afin de financer la campagne, qui fonctionnera dans 14 grandes et moyennes villes chinoises, dont les quatre municipalités.

Huang Jiefu, vice-ministre de la santé, a dit : " L'objectif clé de ce programme est de contenir l'épidémie et de réduire le taux d'incidence des infections parmi les franges à haut risque de la population vivant dans les zones couvertes par la campagne.

"Nous souhaitons également promouvoir l'adoption d'une prévention efficace et des stratégies de surveillance du virus. Dans le futur, le gouvernement se focalisera d'avantage sur la coopération internationale et le partage d'expériences dans la lutte contre le VIH/SIDA, " a-t-il dit lors de la cérémonie de lancement de la campagne, jeudi 15 novembre à Beijing.

Le gouvernement travaille sur le Fond Mondial de la lutte contre le SIDA, la tuberculose et ma malaria, avec les Nations Unies ainsi que autres organisme bilatéraux, a-t-il dit

De nombreuses organisations non-gouvernementales telles que la fondation Clinton et l'Association Mondial des entrepreneurs tout comme des compagnies telles que Merck se sont jointes à la lutte contre le VIH/SIDA, d'après le ministère.

"Je suis optimiste dans la capacité de la Chine à contrôler la propagation du SIDA d'ici les 10 prochaines années," a dit Ray Yip, représentant Chine de la Bill and Melinda Gates Foundation, le 15 novembre.

Il a dit que la Chine s'est engagé à lutter contre le virus à un moment ou le taux de prévalence est encore faible – moins de 1 pour 1000.

"Je vois deux conditions nécessaires pour le contrôle du SIDA : Une réponse précoce et un niveau profond d'engagement.

"Maintenant, la seule condition nécessaire est un programme de prévention efficace, a-t-il dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Plus de 30 millions d'homosexuels en Chine

 Des intellectuels universitaires luttent pour mettre le mariage homosexuel à l'ordre du jour

 Examen du sida à titre gratuit pour les étudiants homosexuels

 Etre gay : la vie n'est pas facile

 Le gouvernement chinois commence à prêter une haute attention au contrôle du sida parmi les homosexuels
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.