Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 11.01.2008 17h05
Les ONG vont assurer des services sociaux

Six des districts du gouvernement de la ville de Shenzhen ont signé les lettres d'intention ce 9 janvier 2008 visant à transférer la compétence des services sociaux à neuf Organisations Non Gouvernementales (ONG), faisant de Shenzhen la deuxième ville pilote après Shanghai à mettre en place un tel système.

D'après les accords signés entre les parties, les gouvernements locaux attribueront 60 000 yuans (5 580 euros) chaque année à chacun des 427 travailleurs des services sociaux de ces ONG. L'argent couvrira les frais et salaires tout comme les coûts de fonctionnement de leurs organisations.

Qiu Zhuankai, vice-directeur du bureau des affaires civiles de Shenzhen, a dit : "Ces travailleurs oeuvreront dans différents secteurs, dont les départements judiciaires, les associations pour handicapés, les écoles, les départements des affaires civiles, les fédérations féminines, le planning familial et les syndicats."

La plupart des travailleurs sociaux des ONG qui devraient prendre part au programme sont de jeunes diplômés spécialisés dans les services sociaux. Ils deviendront formellement travailleurs sociaux après avoir passé le premier examen national de qualification pour les métiers en juin 2008.

L'idée des services sociaux est encore nouvelle en Chine.

Li Ming, vice-maire de Shenzhen, a déclaré : "Nous avons obtenu de grands succès dans le développement économique, mais nous sommes en retard en ce qui concerne les conditions sociales, il reste des efforts à faire ".

"Les services sociaux sont de plus en plus perçus comme un moyen efficace de résoudre les problèmes des gens."

Les travailleurs des ONG auront d'une période d'essai de six mois afin de voir comment ils travaillent, tandis que le gouvernement recueillera les échos des personnes et agences dont ils s'occupent, a confié le vice-maire.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Les ONG chinoises appelées à renforcer leurs capacités

 Le Centre d'Aide Baoji Xinxing pour les enfants des rues

 Des ONG chinoises condamnent le refus japonais d'indemniser les victimes des armes chimiques
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.