Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 18.02.2008 13h43
M. Spielberg est critiqué par des Chinois, mais ses films toujours admirés

Le peuple chinois a éprouvé une déception pour la démission de Steven Spielberg, réalisateur de Hollywood, en tant que conseiller artistique des cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux olympiques de 2008 à Beijing, mais il admire toujours les réalisations artistiques de ce lauréat de prix d'Oscar.

« M. Spielberg ne sait rien sur les efforts déployés par la Chine pour régler le problème de Darfour. Il n'est pas qualifié pour critiquer le gouvernement chinois », selon un commentaire publié samedi 16 février par le Guangming Daily, un des journaux à gros tirage de Chine.

Ce réalisateur américain de renom mondial a annoncé mercredi 13 février sa démission de conseiller artistique des Jeux olympiques de 2008, en citant ses inquiétudes portant sur la crise humanitaire à Darfour.

Beaucoup de Chinois ont dit qu'ils étaient étonnés par la déclaration de M. Spielberg et laquelle semblait « inacceptable », quand ils en étaient informés. Des critiques ont été faites.

« Il vit complètement dans un monde de science-fiction et ne distingue pas le rêve de la réalité », indique un commentaire du Quotidien de la Jeunesse chinoise, samedi 16 février.

Sur les grands sites web de Chine, tels que Sina com, Sohu. com, China com, et Xinhuanet. com, cette information a été suivie des milliers de commentaires. Des internautes ont exprimé leurs mécontentements dans leurs blogs.

Ils ont décrit M. Spielberg comme une personne qui ne tient pas sa parole et l'a critiqué pour avoir lié la politique aux événements sportifs.

Jiang Bojing de la province du Hebei a dit lors d'un forum en ligne que M. Spielberg était utilisé comme un instrument par certaines gens en Occident qui voulaient tirer parti des Jeux olympiques de Beijing pour attaquer la Chine, s'est-il ainsi exprimé.

M. Spielberg ne doit pas utiliser les Jeux olympiques comme une opportunité pour faire des remarques politiques indiscrètes sur la Chine », a-t-il noté.

« Nous regrettons le retrait de M. Spielberg, mais il n'est pas besoin d'être en colère », a dit l'internaute Zhuang Huayi. « Si nous examinons le problème sous un autre aspect, sa décision reflète peut-être une grande attente du monde sur la Chine ».

Un autre internaute a dit qu'il ne pouvait pas comprendre et est désappointé par la décision de M. Spielberg, mais il apprécie toujours ses films.

Le peuple chinois est très familier avec des films de M. Spielberg, depuis Close Encounters of the Third Kind (Rencontres du Troisième Type), E.T. AI, jusqu'à Jurassic Park, Save Private Ryan (Il faut sauver le soldat Ryan) and Schindler's List (La liste de Schindler). Beaucoup de ses films à grand succès ont enregistré des scores envieux au box-office sur le marché chinois.

Xinghe, un écrivain, a dit que M. Spielberg avait inspiré de nombreux jeunes chinois qui aiment des oeuvres de science de fiction. « Il est un grand talent. Nous regrettons sa décision, mais nous admirons encore ses films », a-t-il dit.

Xu Jinglei, une actrice renommée et réalisatrice, a dit qu'elle aime beaucoup des films de M. Spielberg, car il crée un style qui combine les arts et le commerce.

M. Spielberg, a été nommé conseiller artistique par le Comité d'Organisation de Beijing des Jeux olympiques de 2008, en avril 2006, pour les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux, de concert avec le réalisateur chinois Zhang Yimou et Ric Rirch, réalisateur australien qui avait réalisé des cérémonies hautement appréciées du monde pour les Jeux olympiques de Sydney en 2000.

Liu Jianchao, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a dit mercredi 13 février qu'il éprouvait des regrets, face à la décision de M. Spielberg.

« IL est normal que certaines gens ne comprennent pas la politique du gouvernement chinois sur le problème de Darfour », a-t-il dit. « Mais nous ne pouvons pas accepter que certaines gens veulent utiliser cela comme une opportunité pour lier Darfour à la politique africaine de la Chine et à sa politique sur le Soudan, voire même aux Jeux olympiques de Beijing ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Rogge : le CIO est une "association sportive, non politique"

 Retransmission télévisuelle en chinois aux Etats-Unis des prochains Jeux Olympiques de Beijing

 La réalisation des constructions olympiques à Beijing se déroule normalement selon un officiel du CIO

 Les biens immobilisés investis pour les J.O. de Beijing seront apurés en priorité cette année en Chine

 JO-2008: Beijing examinera la sûreté de l'eau chaque jour avant les jeux

 JO-2008: les compétiteurs et officiels olympiques disposeront de services de traduction en 55 langues

 Des fruits de Taïwan seront vendus à Beijing pendant les Jeux olympiques de 2008

 Chine : probabilité à peu près nulle d'intempéries lors des J.O. de Beijing

 Le directeur du FBI loue la sécurité mis en oeuvre pour les J.O.

 2008 : l'année du lancement en Chine du tourisme olympique

 La Zambie et le CIO signent un accord sur la construction d'un  complexe sportif

 CIO: le Norvégien Gerhard Heiberg réélu au comité exécutif
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.