Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 01.04.2008 16h00
Le garçon "arrêté" selon un média allemand a en fait été sauvé par la police chinoise

Lundi, un média occidental a publié la photographie d'un jeune garçon intitulée "insurgé" où on le voit selon les journalistes "arrêté" par la police. Alors qu'il était attaqué par des émeutiers le 14 mars à Lhasa. La police chinoise est en fait venue à son secours à ce moment-là.

Luo Jie, 14 ans, a rappelé qu'il était sur son vélo à proximité du temple Ramoqe accompagné de son chien le 14 mars dans l'après- midi, au moment où il a vu un groupe d'émeutiers saccager des magasins.

"J'ai eu peur et j'ai décidé de rentrer chez moi", a-t-il dit.

"Mais soudainement, une pierre m'a frappé à la tête. Puis, environ cinq jeunes hommes -- Je ne sais pas d'où ils venaient -- m'ont tiré de mon vélo et ont commencé à m'attaquer avec des pierres, des bâtons et des coups de poings."

"J'ai essayé plusieurs fois de me relever et de courir, mais j'ai été frappé à terre encore et encore. Je pensais que j'étais presque mort", a-t-il déclaré à Xinhua.

"Soudainement, j'ai senti que quelqu'un me prenait par le bras, il m'a aidé à me rétablir et à m'enfuir. J'ai essayé d'ouvrir mes yeux pleins de sang et j'ai vu environ quatre agents de police".

"Ils n'ont cessé de courir bien qu'un grand nombre de pierre ont été lancés sur eux. Enfin, ils m'ont accompagné jusqu'à une ambulance", a-t-il dit.

La nouvelle déformée du média allemand avec la photo de Luo est parue sur le site web du Berliner Morgenpost ou Berlin Morning Post, le 18 mars. Elle a provoqué de fortes critiques en Chine et à l'étranger.

Le garçon est venu à Lhasa, chef-lieu de la région autonome du Tibet, il y a quatre ans avec ses parents, originaires de la ville de Zigong de la province du Sichuan (sud-ouest), province proche du Tibet. Ses parents gèrent un kiosque à journaux.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La Chine réfute la dénégation du Dalai Lama de soutien des émeutes à Lhasa

 La police a confirmé l'identité de 14 civils tués lors des émeutes à Lhasa

 La clique du Dalai Lama est le fomentateur et l'excitateur des émeutes à Lhassa (5)

 La clique du Dalai Lama est le fomentateur et l'excitateur des émeutes à Lhassa (4)

 La clique du Dalai Lama est le fomentateur et l'excitateur des émeutes à Lhassa (3)

 La clique du Dalai Lama est le fomentateur et l'excitateur des émeutes à Lhassa (2)

 La clique du Dalai Lama est le fomentateur et l'excitateur des émeutes à Lhassa

 Lhassa : retour des produits frais

 Mesures pour relancer l'activité économique de Lhassa

 Arrestation des auteurs présumés de 4 incendies à Lhassa
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.