Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 02.04.2008 08h47
Deux autres suspects arrêtés dans le cadre des émeutes à Lhasa

Deux suspects ont été arrêtés par rapport à deux cas d'incendies volontaires qui ont fait deux morts lors des émeutes à Lhasa, a annoncé mardi à Beijing le Ministère de la Sécurité publique.

Les deux suspects, deux hommes de 27 ans, ont pour noms respectifs Tanzen et Losang Gyaltsen, d'après un rapport du bureau de la sécurité publique de la Région autonome du Tibet.

"Les deux suspects ont avoué leurs crimes", a révélé le porte- parole du ministère Wu Heping.

Le 14 mars environ à 14h, Tanzen a participé à des activités criminelles incluant coups, cassages, pillages et incendies volontaires dans le quartier de la Rue Duosengge.

Il a mis feu à plusieurs boutiques et utilisé un briquet pour brûler des pantalons dans une boutique de vêtements du nom de Playboy. La fille du propriétaire de la boutique, une jeune fille de 20 ans appelée Liu Juan, a été tuée dans l'incendie, a précisé Wu.

Le même jour, Losang Gyaltsen a participé à l'incident de Lhasa et mis le feu dans une boutique de pantalons nommée Hongyu, située dans la Rue Qingnian à Lhasa, causant la mort du propriétaire de la boutique, un certain Zuo Rencun, âgé de 45 ans.

Losang Gyaltsen a aussi collaboré avec d'autres personnes au pillage et à l'incendie d'un magasin de vêtements de la marque Metersbonwe et d'une boutique de chaussures Snow Spider.

Wu a dit que l'enquête sur les deux suspects était toujours en cours.

Le ministère a jusqu'à présent rendu public quatre cas d'incendies volontaires qui ont tué 12 civils, à savoir un incendie dans un magasin de vêtements Yishion, un dans une boutique de motocyclettes, un dans la boutique de vêtements Playboy et un autre dans la boutique de pantalons Hongyu.

D'après le porte-parole du ministère, mis à part les cas déjà rendus publics, six autres personnes ont été tuées dans les émeutes du 14 mars.

Ces six personnes sont les suivantes:

He Jianshu, homme de 60 ans, d'ethnie Han, originaire de la province du Sichuan (sud-ouest).

Lhapa Tsering, homme de 30 ans, d'ethnie tibétaine, originaire de Lhasa, au Tibet.

Wangdu Dargye, homme de 24 ans, d'ethnie tibétaine, originaire du district de Damxung de Lhasa, au Tibet.

Un homme qui a pour nom de famille Gao, âgé de 30 ans, d'ethnie Han, et originaire de la province du Gansu (nord-ouest).

Deux autres hommes tués dans les émeutes n'ont pas encore été identifiés. La police poursuit des enquêtes approfondies, a ajouté Wu.

Jusqu'à présent, les émeutes ont tué 18 civils et un agent de police.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Le garçon "arrêté" selon un média allemand a en fait été sauvé par la police chinoise

 La Chine réfute la dénégation du Dalai Lama de soutien des émeutes à Lhasa

 La police a confirmé l'identité de 14 civils tués lors des émeutes à Lhasa

 La clique du Dalai Lama est le fomentateur et l'excitateur des émeutes à Lhassa (5)

 La clique du Dalai Lama est le fomentateur et l'excitateur des émeutes à Lhassa (4)

 La clique du Dalai Lama est le fomentateur et l'excitateur des émeutes à Lhassa (3)

 La clique du Dalai Lama est le fomentateur et l'excitateur des émeutes à Lhassa (2)

 La clique du Dalai Lama est le fomentateur et l'excitateur des émeutes à Lhassa

 Lhassa : retour des produits frais

 Mesures pour relancer l'activité économique de Lhassa
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.