Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 18.08.2008 09h28
Arrivée de la 3e expédition arctique de Chine au bassin du Canada

Après plus de 30 jours de voyage à bord du brise-glace Xuelong (Dragon de neige), la troisième expédition arctique de Chine est arrivée au bassin du Canada dans l'Océan arctique, région où peut se voir la couche de glace marine millénaire.

Les données satellitaires reçues par le brise-glace montrent que la couche de glace marine dans la région s'est rétrécie rapidement ces derniers jours. Sa vitesse de fonte est plus rapide que prévu et la concentration de glace a diminué de 90 à 60% en une semaine.

"C'est une région extrêmement intéressante, qui attire l'attention des scientifiques de par le monde dans leur volonté de découvrir pourquoi et comment de tels changements ont eu lieu", a indiqué Cheng Bin, scientifique de l'Institut finlandais de recherche marine.

"L'expédition chinoise fournira probablement des mesures importantes sur place pour améliorer la compréhension des changements de la couche de glace marine dans la région", a-t-il ajouté.

L'équipe d'expédition chinoise procède à divers mesurages dans le respect de l'océanographie, de la biologie, de la biochimie, de la géologie, de la métérologie et de la physique en matière de glace marine dans la région.

L'équipe a établi un réseau de communications avec des scientifiques européens, américains, canadiens et japonais, afin d'aider le Xuelong à traverser facilement l'Océan glacial arctique en échangeant des images satellitaires, des rapports d'enquête sur place et des perspectives sur la glace marine de l'Arctique

"L'expédition servira de pont entre des scientifiques à travers le monde dans la recherche des divers changements de l'Océan arctique. Ce sera définitivement une contribution importante de la communauté de recherche polaire chinoise à l'Année polaire internationale (2007-2009)", a estimé M. Cheng.

Selon le Centre national de la neige et de la glace (NSIDC) des Etats-Unis, la couche de glace marine en Arctique s'étendait sur une superficie de 4,3 millions de km² en septembre 2007, soit un niveau bas historique par rapport à celle de 7,5 millions de km² en moyenne avant 2000.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Retour triomphal du brise-glace Xuelong
 Première sélection en Chine de jeunes pour une exploration arctique
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.