Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 07.10.2008 08h18
Beijing : remise en circulation de plaques d'immatriculation personalisées

Beijing a rouvert ce matin les bureaux délivrant des plaques d'immatriculation personnalisées pour les véhicules automobiles, mais les plaques trop exagérées telles que "UFO", "SEX 001" et "FBI 007" que portaient certains véhicules il y a 6 ans seront interdites.

Un habitant de Beijing est devenu le propriétaire de voiture le plus chanceux en s'appropriant le numéro "NV8888" lundi matin à 08H30. Il avait fait la queue pendant trois jours avec sa famille devant le centre d'immatriculation automobile du Bureau de la gestion des transports de Beijing.

Beaucoup de Chinois ont démontré, comme toujours, leur passion sur les chiffres porte-bonheurs, en choisissant des huits, six et neufs pour leurs plaques d'immatriculation.

Huit est prononcé en langue chinoise de la même façon que le mot "fortune", alors que six est associé à "souple" ou "propice", et que neuf s'articule comme "éternité".

Les Chinois évitent traditionnellement les chiffres trois et quatre, qui ressemble respectivement à la prononciation de "dissoudre" et de "mourir".

Les sept centres d'immatriculation ont ouvert leurs portes à 08H30, mais dans le seul bureau du sud de Beijing, au moins 130 nouvelles voitures ont fait la queue en suivant le cordon de police établi pendant le week-end. Beaucoup d'entre eux ont attendu au moins 48 heures. "Je suis arrivé vendredi dernier et tous les membres de la famille se sont relayés" a déclaré le premier, Du Fei, un pékinois qui a obtenu le numéro "NA9999".

Le bureau central d'immatriculation a accordé environ 400 plaques en seulement deux heures. Des milliers d'autres seront accordés lundi dans toute la ville de Beijing.

La capitale chinoise avait introduit le système des plaques d'immatriculation personnalisées une première fois en 2002. Il n'a duré que 10 jours. Environ 23 000 plaques ont été accordées avant l'abolition du système en raison des excès de certains propriétaires d'automobiles qui avaient opté pour des plaques telles que "USA 911" et "TMD", cette dernière représentant les premiers lettres d'un insulte courante en langue chinoise.

Le bureau de la gestion des transports de Beijing a indiqué que de telles plaques seraient impossibles sous le nouveau système, qui limite les propriétaires automobiles à un choix de quatre chiffres et une lettre.

Beijing compte plus de 3,4 millions de véhicules, un millier de nouvelles automobiles étant mises en service chaque jour.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Les propriétaires des véhicules peuvent désormais choisir leur numéro de plaque d'immatriculation
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.