Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 11.11.2008 16h33
L'évolution de la politique du planning familial et de l'enfant unique en Chine

1949-1961

L'économiste Ma Yinchu (1882-1982) a publié en juillet 1957 dans le Quotidien du Peuple sa « Nouvelle théorie sur la population », dans laquelle est évoqué le contrôle des naissances. A cette époque-là, la Chine ne disposait pas d'une politique précise sur les naissances, mais l'avortement était strictement limité par des règlements. Certains experts considéraient ainsi que la Chine pratiquait en réalité une politique nataliste favorable à la croissance démographique.

1962-1969

La politique du contrôle des naissances a été avancée et appliquée à titre d'essai dans des villes et districts. En décembre 1962, le Comité central du PCC et le Conseil des Affaires d'Etat ont annoncé une mesure visant à encourager le planning familial. L'année suivante, le Comité central et le Conseil des Affaires d'Etat ont vivement encouragé la pratique du mariage tardif, tout en modifiant les règlements défavorables au planning familial. Avec l'établissement de la commission du planning familial en 1964 par le Conseil des Affaires d'Etat, la politique du contrôle des naissances a été lancée dans les villes ainsi que dans près d'un cinquième des districts ruraux.

1970-1980

La politique du planning familial s'est progressivement étoffée et a été appliquée à l'ensemble du pays. C'est en 1970 que la politique du planning familial a commencé à être appliquée et que le plan démographique a été intégré dans le plan de développement de l'économie nationale. En 1973, le principe visant à encourager les « naissances tardives, espacées et peu nombreuses » a été avancé. Par la suite, les mesures politiques stipulèrent qu'un couple pouvait avoir au maximum un enfant ou deux mais avec un écart de plus de trois ans entre chaque naissance.

1980-1984

La politique du planning familial a davantage été resserrée. En septembre 1980, le Comité central du PCC et le Conseil des Affaires d'Etat ont annoncé qu'il fallait encourager la pratique d'un enfant par couple. Ainsi, la politique du planning familial a été, pour un temps, resserrée. Les autorités locales, qui ont suivi à la lettre cet « encouragement », n'autorisaient, pour l'essentiel, qu'un enfant par couple. Un grand écart s'était alors produit entre la politique nataliste menée par les autorités et le besoin de naissance des familles. En 1982, le planning familial est officiellement devenu une politique fondamentale de l'Etat.

1984- à nos jours

La politique du planning familial a été fixée et stabilisée. Dans les campagnes, les conditions requises pour la naissance du deuxième enfant ont été modérées. Les différentes provinces, municipalités et régions autonomes ont élaboré des règlements relatifs aux naissances adaptés à leur situation locale. La contradiction entre le planning familial et les naissances s'est atténuée. Par ailleurs, dans le cadre du planning familial, un grand nombre de campagnes d'encouragement et d'assistance ont été lancées, telles que la lutte contre la pauvreté intitulée « naissances peu nombreuses et enrichissement rapide », l'action « amour pour les filles », ou bien encore « les nouvelles mœurs sur le mariage et la naissance sont adoptées par de nombreuses familles ».

« Par rapport aux pays occidentaux, la Chine, qui n'a pas encore achevé sa phase d'industrialisation, connait prématurément un vieillissement de sa population, rapide et de grande ampleur», a affirmé en septembre 2004 Liu Yongfu, vice-ministre du Travail et de la Sécurité sociale. La Grande-Bretagne, tout comme un grand nombre de pays développés, est passée d'une société majeure à une société vieillissante en 80 ans. Durant cette période, son PNB par habitant est passé de 5 000 à 10 000 dollars. La Chine a, quant-à-elle, effectué ce processus en seulement 20 ans, avec un PNB moyen de 1 000 dollars.

Source: China.org.cn



Adresse email du destinataire


 Apparition du roi des lingots d'or à Beijing
 Un stade prend feu dans l'est de la Chine
 Chine: enquête sur 21 personnes soupçonnées de violence lors d'une grève des chauffeurs de taxi dans le sud
 Ils sont venus, ils ont vu, ils ont payé trois fois plus cher à la Foire du sexe
 La grande manifestation des scouts de Hongkong
 70 personnes malades dans une probable intoxication alimentaire dans le Zhejiang
 Un système d'aide et d'assistance au profit des familles à enfant unique
 La municipalité de Beijing prévoit des amendes élevées pour les célébrités qui manquent à la règle de l'enfant unique
 La plupart des enfants uniques profitent de l'aide financière de leurs parents pour acquérir un logement
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.