Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 12.11.2008 16h17
La Chine enregistre une forte progression de l'emploi depuis ces 30 dernières années

En rompant avec le système de répartition unifiée de la main d'œuvre, la Chine s'est lancée dans une politique active de l'emploi en instaurant un système orienté sur le marché, alors que son économie a connu, durant ces 30 dernières années, une croissance annuelle de 9,8%. Ainsi, le nombre d'emplois n'a cessé de se multiplier. C'est ce qu'a annoncé le Bureau d'Etat des Statistiques, qui a, en effet, publié le 3 novembre un rapport sur les accomplissements réalisés depuis ces 30 dernières années en termes de développement économique et de progrès social.

Selon ce rapport, le nombre de personnes occupées, en 2007, était de 769,90 millions. Ce chiffre a ainsi connu une augmentation de 368,38 millions par rapport à 1978, soit 1,85 fois plus de personnes occupées qu'avant le lancement de la politique de réforme et d'ouverture. Dans les villes et les bourgs, on a recensé 293,50 millions de travailleurs. Ce qui équivaut à un accroissement de 198,36 millions par rapport à 1978, soit 2,7 fois plus que durant la période précédant le lancement de la politique de réforme et d'ouverture.

La planification unifiée de l'emploi dans les villes et les campagnes a obtenu des résultats positifs notamment grâce à l'exode de l'important excédent de main d'œuvre rurale vers les villes et les bourgs. Le nombre de travailleurs migrants ruraux a dépassé 50 millions en 1990, 100 millions en 2005 et a atteint les 130 millions en 2006. La planification unifiée de l'emploi dans les villes et les campagnes et l'instauration d'un marché de l'emploi intégré à la ville et à la campagne ont été inclus dans le XIe plan quinquennal (2006-2010).

L'accès à l'emploi s'est diversifié et la structure de l'emploi a été optimisée. Le taux de travailleurs dans les établissements privés des villes et bourgs est passé de 0,2% en 1978 à 75,7% en 2007. Ces établissements privés sont devenus les principaux acteurs de l'augmentation du nombre d'emplois. On note également un transfert continuel des travailleurs du secteur primaire vers le secondaire et le tertiaire. Ce dernier est désormais le secteur qui connait la plus rapide augmentation d'emplois.

L'édification de la légalité en matière de travail et d'emploi s'est progressivement étoffée. Le travail législatif dans ce domaine s'est, à l'évidence, accéléré, en particulier depuis 1994, avec la promulgation des lois et règlements tels que la loi sur le travail, la loi sur le contrat de travail, la loi sur la promotion de l'emploi. Le système de protection des droits et intérêts légitimes des travailleurs prend progressivement forme.

Source: China.org.cn



Adresse email du destinataire


 La nation sera face à un marché de travail plus réduit
 51 millions de nouveaux emplois créés dans les villes et villages de Chine
 Les étudiants en quête d'emploi dépensent chacun 1 132 yuans selon une enquête
 La Chine intensifie ses mesures favorisant activement l'emploi
 Onze pays épinglés par la Commission européenne pour discrimination en matière d'emploi
 Des services gratuits pour les centres emplois publics
 Les jeunes Chinois deviennent plus flexibles en matière d'emploi
 Le gouvernement chinois fournit une aide en ligne aux étudiants des universités en quête d'emploi
 Chine : augmentation du salaire mensuel moyen des travailleurs en poste des régions urbaines
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.