Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Vie Sociale
Mise à jour 02.12.2008 14h03
« Ma vie a changé avec la Chine »

La Chine a subi des changements fondamentaux au cours de 20 dernières années et il est vraiment difficile de résumer avec un langage simple ses nombreuses réussites, a déclaré à Xinhua récemment Dashan, l'un des plus célèbres étrangers en Chine.

"Il est facile de parler de choses qui ne changent pas en Chine, car il en y a peu. Mais il est vraiment difficile de faire la liste des changements en Chine, car il y en a beaucoup" a dit lors d'une récente interview à Toronto Dashan, ressortissant canadien qui est devenu une véritable célébrité en Chine.

"Depuis 24 ans, j'ai été étroitement lié avec la Chine. Ma vie a changé avec la Chine, comme les programmes que je fais ou d'autres projets auxquels je participe", a déclaré Dashan, dont la légendaire capacité de parler la langue chinoise a fait de lui l'un des meilleurs comédiens en Chine.

Mark Henry Rowswell de son vrai prénom, né à Ottawa, Dashan a commencé à étudier le chinois à l'Université de Toronto en 1984. Après avoir obtenu son diplôme en 1988, il a reçu une bourse pour poursuivre ses études en langue chinoise à l'Université de Beijing, où il a commencé à voir de l'engouement pour les arts de scène chinois et sa future carrière comme artiste indépendant en Chine.

En décembre 1988, Dashan a été invité à faire un sketch comique aux soirées de Nouvel an, organisées par la Télévision Centrale chinoise (CCTV), une émission de variété, diffusée à travers tout le pays pour célébrer le Festival de Printemps chinois. Cette performance a l'a rendu rapidement célèbre sous le nom chinois de "Dashan" (大山) ( "Grande Montagne" en chinois), le nom du personnage qu'il a joué dans le sketch.

Pour Dashan, l'un des plus évidents changements en Chine réside dans sa façon de communiquer avec le monde extérieur, qui est devenu de plus en plus facile. Son premier voyage en Chine en 1988 a duré plusieurs jours, deux vols de correspondance et un voyage en train de Hong Kong à Beijing, alors que maintenant le trajet ne prend seulement que 13 heures avec un seul vol sans escale de Toronto à Beijing, a dit Dashan, qui voyage fréquemment entre les deux côtes du Pacifique.

Il se souvient qu'il devait écrire des lettres à sa famille au cours de ses deux premières années en Chine. Il a fallu deux semaines pour que le courrier arrive à Ottawa et un autre délai de deux semaines pour obtenir une réponse.

"Maintenant, tout a changé. Je pourrais parler avec mes parents par téléphone mobile et la communication ne coûte que 4 yuans (environ 60 US cents) par minute. Bien sûr, vous pouvez aussi parler gratuitement sur Internet", a-t-il dit.

Les succès de la réforme et de l'ouverture politique chinoise s'est mieux reflété par l'enthousiasme du monde entier pour apprendre la langue chinoise au cours des dernières années, a noté Dashan.

"Aujourd'hui, les étrangers, c'est quelque chose de commun pour les Chinois, et les étrangers qui parlent couramment le chinois, ce n'est plus rare. C ‘est tout à fait naturel, car plus la Chine s'ouvre et se développe, et plus le statut international de la Chine s'améliore, plus d'étrangers apprennent la langue chinoise ", a-t-il dit.

Il a ajouté que si de nombreux étrangers ont tendance à mentionner des grands bâtiments et l'amélioration de l'infrastructure, il pense que le plus important changement en Chine réside dans l'ouverture d'esprit des gens et une compréhension plus approfondie du monde.

Dashan a dit que cela a été évident, surtout lorsqu'il a fait équipe avec le comédien chinois Guo Donglin récemment pour jouer dans une comédie classique française « Le dîner de cons », qui a été chaleureusement accueillie partout dans le pays.

"Je suis blanc, Guo Donglin est asiatique, et nous avons tous les deux incarné des caractères français. Mais le public ne se souciait pas de la couleur de la peau ou de nationalité, il se souciait plus de l'histoire, qui aurait été presque impossible à mettre en jeu il y a 30 ans", dit-il.

Alors que la Chine s'ouvre de plus au monde et que la barrière de la langue est surmontée, les Chinois trouvent que les étrangers ne sont pas si différents d'eux-mêmes. Les étrangers en Chine et les résidents locaux peuvent maintenant mieux se comprendre et beaucoup mieux coopérer les uns avec les autres, a dit Dashan.

Il pense que les Jeux Olympiques de Beijing ont joué un rôle important dans la promotion de la Chine pour le monde extérieur. Avant les Jeux, une grande partie des informations sur la Chine dans les médias occidentaux étaient négatives et critiques. Toutefois, une grande partie de la presse internationale présente aujourd'hui la Chine plus objectivement.

"C'est principalement parce qu'avant les Jeux, les journalistes avaient des informations sur la Chine par le biais d'autres médias. Mais lorsqu'ils sont venus en Chine et ont tout vu de leurs propres yeux, leur point de vue sur la Chine a inévitablement changé."

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.