Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 06.05.2009 14h01
Devenez riche en dénonçant la corruption

Les méthodes de lutte contre la corruption sont en train de s'améliorer. Vous pouvez remporter dès à présent une récompense qui irait jusqu'à 200 000 yuans ($ 29 000) en dénonçant une affaire de corruption, mentionne le nouveau règlement qui a été publié le 4 mai.

Les dénonciateurs auront droit à 10% de la valeur de la propriété qui sera expropriée dans les affaires de corruption, mentionne une version révisée du rapport de travail publiée par le Parquet populaire suprême (PPS).

"Auparavant, la récompense était de 100 000 yuans, mais ceux qui donnent des indications qui jouent un rôle significatif dans l'affaire, obtenaient jusqu'à 200 000 yuans de récompense", mentionne le rapport.

"Et avec l'approbation du PPS, ce montant peut être encore plus élevé si l'informateur aide à découvrir une grande affaire de corruption."

Les dénonciateurs vont également recevoir jusqu'à 5 000 yuans, si avec leur aide une affaire criminelle sans biens expropriés sera découverte.

Le Parquet paiera la récompense monétaire après que le verdict de la cour aura été conclu ou a pris l'effet, mentionne le rapport.

L'année dernière, les parquets ont traité 33 546 cas de corruption, d'affaires de pots-de-vin et de manquement au devoir, avec des investigations sur 41 179 personnes, mentionne le procureur général du PPS Cao Jianming dans son rapport de travail en mars dernier.

Au total 2 687 fonctionnaires des districts et des rangs plus élevés ont été poursuivis en justice, dont 181 au niveau municipal et quatre à l'échelle provinciale. Le porte-parole du PPS Tong Jianming a déclaré que la dénonciation des affaires de corruption par les personnes ordinaires a permis de découvrir un "nombre important" de cas de corruption au cours des 6 dernières années.

Les individus et les institutions qui disposent d'informations sur les crimes, comme la corruption, les pots-de-vin ou le manquement au devoir, peuvent se rendre au parquet pour fournir des indices ou aider par lettres, appels téléphoniques, fax ou en accédant aux services juridiques en ligne avec le site officiel du PPS qui est jubao.spp.gov.cn.

Au cours des 5 dernières années, les parquets à tous les niveaux ont reçu plus de 300 000 rapports de la part de la population concernant les crimes liés à l'emploi.

"80% des cas ont été dénoncés par le grand public", a dit M.Tong.

Les nouvelles dispositions ont également mis l'accent sur la protection des dénonciateurs.

Les Parquets de tous les niveaux vont engager du personnel pour enregistrer toutes les dénonciations sur un système informatique spécial "et personne ne sera autorisé à accéder à l'information sans une autorisation de la part des autorités."

Toutes les informations et documents relatifs à la dénonciation doivent être "conservées correctement et le personnel qui n'est pas lié avec ces services ne sera pas autorisé à visionner ces rapports, stipule la nouvelle réglementation.

"Il sera interdit de divulguer aux employeurs ou autres personnes toute information relative au nom, adresse et numéro de téléphone des dénonciateurs".

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
Chine reste le pays le plus attirant pour les capitaux étrangers, selon une enquête des Nations Unies
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?