Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 07.07.2009 16h07
L'accès à internet coupé au Xinjiang

L'accès à internet a été coupé dans certaines zones d'Urumqi, chef-lieu de la région autonome ouïgoure du Xinjiang, suite aux émeutes meurtrières de dimanche, afin de prévenir toute propagation de la violence, a indiqué un responsable mardi.

"Nous avons coupé la connexion à internet dans certaines zones d'Urumqi afin de contenir rapidement les émeutes et d'empêcher la violence de se propager," a indiqué Li Zhi, chef du comité du Parti communiste chinois (PCC) pour Urumqi.

Li a précisé que les autorités chinoises avaient des preuves que Rebiya Kadeer, dirigeante du Congrès mondial ouïgour, avait utilisé internet et d'autres moyens de communication pour organiser les violences.

Il n'a pas indiqué quand la connexion serait rétablie.

La police de Xinjiang a déclaré lundi avoir des preuves que Rebiya Kadeer avait organisé les émeutes de dimanche, ajoutant être en possession d'enregistrements de conversations téléphoniques entre des groupes du Turkestan oriental et leurs complices dans le pays.

Lors de ces appels, Rebiya Kadeer indique, "Quelque chose va se passer à Urumqi." Elle a également appelé son jeune frère à Urumqi, déclarant, "Nous savons que beaucoup de choses se sont passées", faisant référence au conflit du 26 juin impliquant des ouvriers du Xinjiang dans une usine de jouet de la province du Guangdong (sud).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?