Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 28.07.2009 15h57
Une mauvaise période économique se traduit par une baisse du taux de divorce

Les temps économiquement difficiles sont en train de renforcer les familles en réduisant le nombre de divorces dans le plus grand centre financier de la Chine, ont annoncé les autorités vendredi.

A Shanghai, 36811 couples ont déposé une demande de divorce au Département municipal des affaires civiles en 2008, 284 de moins qu'en 2007, ont indiqué les fonctionnaires du Bureau municipal des affaires civiles de Shanghai.

En 2006, leur nombre était 37 395, et il était en constante augmentation depuis 1978, lorsque 422 couples ont demandé le divorce.

«Les gens ont tendance à chercher des relations stables et à chérir leurs familles pendant les turbulences économiques", a déclaré Zhou Jixiang, un fonctionnaire du bureau.

Tang Jian'an, un avocat spécialisé en divorce, a de ce fait moins de clients, surtout ceux qui sont riches et qui ont une bonne position sociale.

«Ces personnes sont surtout des hommes, ils se concentrent plus sur les problèmes que traversent leurs entreprises et n'ont pas le temps pour les crises familiales", a-t-il dit. «Même s'ils se séparent, ils vont essayer de parvenir à un accord sur la séparation des biens, la garde des enfants et les questions d'aide financière, car une demande de divorce prend du temps et ils n'ont pas beaucoup de temps pour cela."

Jia Mingjun, un autre avocat spécialisé dans les affaires de divorce à Shanghai, voit la même tendance.
Fan Wenjia, un avocat de Suzhou (province du Jiangsu), a déclaré que certains couples ont fait appel à ses services pour le divorce, mais ont abandonné à cause du coût de la procédure, affirme le Yangtze Evening News.

"Lorsque je leur ai dit combien ils vont payer pour les enfants ou un prêt chaque mois, et combien ils doivent payer pour le divorce, ils ont retiré leur plainte", a-t-il dit.

Zhang Yi, un chercheur à l'Académie chinoise des sciences sociales, a déclaré que le taux de divorce baisse généralement pendant les périodes économiquement difficiles, comme en 1998, lorsque l'Asie a connu une crise financière.

En 1998, le taux de divorce national était de 0,98 %.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?