Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 30.07.2009 16h31
Les funérailles chinoises vues par une famille étrangère

Nous possédons une auberge dans un petit village près de Guilin, dans la Région autonome de Guangxi-Zhuang, et nous intégrer dans la vie rurale était l'un de nos principaux intérêts.

Récemment, le père de notre gardien de nuit est décédé. Les détonations de feux d'artifice ont marqué le début des funérailles, le jour où la pluie ne cessait de tomber, provoquant des inondations – ce qui est rare en cette saison de sécheresse.

Les membres de la famille proche sont restés avec le corps du défunt pendant près de deux jours et ils ont fait de divers rituels. Il y avait une façon d'exprimer la vénération et une façon de dire adieu. Et il y avait même une chance pour les Chinois qui ont participé à la cérémonie de s'accrocher à leur riche patrimoine culturel.

Des bols de riz cuit à la vapeur et des jambes de porc cuit ont été posés devant le lourd cercueil en bois, ainsi qu'un poulet avec des pattes attachées. Les membres de la famille proche portaient des manteaux blancs, qui ont été fabriqués à la hâte pour la cérémonie.

Les feux d'artifice ont été lancés toute la journée et la nuit, pour effrayer les mauvais esprits. Les musiciens ont joué des mélodies avec des flûtes et des tambours. Les danseurs déguisés en dragons ont suivi le rythme de façon à protéger le défunt sur son chemin vers l'au-delà.

Ce fût à notre tour de faire part de nos condoléances à la famille, et nous nous sommes arrêtés au magasin local pour acheter une enveloppe rouge (hongbao) (红包), dans laquelle nous avons glissé quelques billets pour contribuer aux obsèques. Nous avons également acheté des bâtons d'encens et du papier-monnaie. Ensuite, nous avons pénétré sous la tente improvisée.

Michael, mon mari, s'est mis devant le cercueil et a allumé une bougie, qu'il a placée dans un bol de riz. Il a répété la procédure avec les bâtonnets d'encens et nos deux garçons ont fait la même chose que lui. J'ai fait la même chose en dernier. Nous avons plié le papier-monnaie, l'avons allumé, puis placé face à l'autel, sur le sol sableux, où il s'est rapidement transformé en cendres.

La fumée de nos donations avait été emportée par le vent. Enfin, nous nous sommes prosternés plusieurs fois par respect pour le défunt et avons serré la main aux membres de sa famille. Nous avons ressenti un lien très fort avec ces gens.

Nous avons également été invités au repas le soir de l'enterrement et nous nous sommes sentis très honorés. Le deuil, pour nous, c'est quelque chose de personnel, mais cette invitation a été ressentie comme un signe d'acceptation et de confiance.

Pendant la soirée le défunt était au centre de l'attention. Il y avait beaucoup de temps pour les larmes. Le matin, le cercueil était fermé, attaché avec des rubans de tissu blanc qui étaient portés précédemment par ses proches. La pluie a cessé. Une demi-douzaine d'hommes forts ont levé le cercueil et l'ont lentement amené dans la rue vers la montagne.

En tête de la procession il y avait deux jeunes garçons qui marchaient. Ils avaient des feux d'artifice qu'ils allumaient en marchant, laissant une traînée de papier rouge sur leur chemin. Les musiciens marchaient à l'arrière de la procession. Les danseurs déguisés en lions ont effectué une dernière performance.

Des nuits sans sommeil, des pleurs, le bruit, la fumée et l'alcool à l'enterrement ont épuisé la famille du défunt. Ils étaient au bout de leurs forces. Ils se sont inclinés devant le cercueil pour la dernière fois et se sont effondrés en larmes.

Une petite fille, qui était portée sur le dos de sa mère, nous a dit adieu. Une construction avec du fil métallique a été mise sur le cercueil, couronnée par un oiseau en papier coloré, qui symbolisait l'envol de l'esprit du défunt. C'est ainsi que recommence le cycle de la vie.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?