Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 11.08.2009 13h07
L'avion afghan enfin arrivé à Urumqi

L'avion afghan à destination de la Chine qui a été détourné vers Kandahar, dimanche soir, après une alerte à la bombe, est finalement arrivé à Urumqi, sa destination initiale, tard dans la nuit dernière.

Le président de Kam Air Zamarai Kamgar, qui était à bord de l'avion, a déclaréque l'incident "était un coup monté". Ce sont les concurrents de la compagnie aérienne qui auraient pu en être les instigateurs, a-t-il dit.

Kam Air est la première compagnie aérienne privée d'Afghanistan. La compagnie d'Etat Ariana Afghan Airlines serait son principal concurrent.

"Je suis très confiant par rapport au marché chinois", a dit Kamgar, soulignant qu'à partir de la première semaine de septembre Kam Air effectuera également des vols mardi de Kaboul à Urumqi. Maintenant, il y a un vol tous les dimanches.

"Il y avait une légère confusion dans l'avion, lorsqu'on nous a dit que nous devons revenir", a déclaré Daud, un membre d'équipage.

"Puis nous nous sommes rendus compte qu'il n'y avait pas de menace, nous avons fait de notre mieux en matière de sécurité avant le décollage de l'avion."

Une source de la China Metallurgical Group Corp qui effectue des vols réguliers vers Kaboul, a dit qu'elle partage ces sentiments.

"Toutes les mesures de sécurité ont toujours été prises. Je suppose que c'était juste un coup monté d'Ariana," a-t-elle annoncé.

Le Boeing 767 est arrivé dans la capitale afghane, d'où il avait décollé tôt hier après avoir passé une nuit dans la province de Kandahar, a déclaré Feda Mohammad Fedawi, le chef adjoint de Kam Air.

Avec 168 personnes à bord, dont cinq Chinois, l'avion a été refusé d'atterrir à Urumqi, dimanche et a du faire un atterrissage d'urgence dans la province de Kandahar pendant son retour, parce que "les conditions météorologiques à Kaboul étaient mauvaises à ce moment-là", a dit Kamgar.

Pan Dongjie, un passager qui était à bord de l'avion, a confirmé que l'avion "avait tenté d'atterrir dans l'aéroport de Kaboul, mais n'a pas réussi".

"Peut-être que c'était à cause du vent violent", a dit Pan.

Un fonctionnaire de l'aéroport international de Kaboul, a déclaré toutefois que l'avion a effectué un atterrissage à cause des "problèmes mécaniques".

Une source de l'aéroport d'Urumqi a déclaré que "l'avion était descendu à une altitude d'environ 2 000 m quand il a été informé par la tour de contrôle qu'il y avait des bombes à bord de l'appareil et qu'il devait faire demi-tour".

Le personnel de l'aéroport "a reçu la nouvelle de l'alerte à la bombe dimanche soir", selon la source. Pan, le passager à bord de ce vol, affirme également avoir entendu parler d'une bombe à bord de l'appareil. Cependant Kamgar et le chef afghan de la lutte contre le terrorisme Abdul Manan Farahi ont affirmé qu'il n'y avait pas de bombe à bord de cet avion.

L'avion devrait retourner à Kaboul d'Urumqi à 10h30 aujourd'hui.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?