Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 19.08.2009 14h06
Renforcement de mesures contre la menace terroriste à Beijing

Un plus grand nombre de postes de contrôle dans les rues et plus de recherches de personnes, en particulier celles qui ont brièvement résidé à Beijing, font partie des initiatives que la police compte adopter en matière de sécurité dans la capitale, dans le but d'éradiquer tout risque de menace terroriste pendant la célébration de la Journée nationale.

Avec un peu plus d'un mois avant les célébrations du 1er octobre à Beijing, des festivités qui marqueront le 60e anniversaire de la fondation du pays, la police a été demandée de concentrer ses efforts sur la lutte contre le terrorisme, de préférence à un niveau supérieur comparé aux Jeux Olympiques de 2008 .

Le ministre de la Sécurité publique Meng Jianzhu a appelé lundi soir les chefs de police nationale à assurer "une protection sans relâche et mener une répression sévère contre les activités de sabotage menées par des forces hostiles en Chine et à l'étranger."

"La sécurité est notre priorité," a-t-il affirmé par l'agence d'information Xinhua.

Le haut fonctionnaire de la police a souligné la nécessité de se préparer, en disant que "les tentatives de la violence et du terrorisme doivent être déjouées avant qu'elles ne se transforment en une action réelle."

Li Wei, directeur du Centre d'Etudes de lutte contre le terrorisme sous l'égide de l'Institut chinois des relations internationales contemporaines, a déclaré que le risque de violence et de terrorisme a augmenté après les émeutes du 5 juillet à Urumqi, dans la Région autonome Ouïghoure du Xinjiang.

"Les autorités ont classé les attentats terroristes et la violence des forces ennemies, dont les extrémistes, les séparatistes et les terroristes, comme les menaces les plus graves pendant le déroulement des activités consacrées à la Journée nationale", a déclaré Li.

Le pays a commencé la campagne de lutte contre le terrorisme il y a deux mois.

Un exercice antiterroriste s'est déroulé près de Beijing, en juin et le pays a pris part aux exercices militaires de lutte contre le terrorisme avec la Russie le mois dernier.

Meng a également appelé à la poursuite de la campagne lancée en mars visant la détection des explosifs et des armes liées aux réseaux criminels. A la fin du mois dernier, plus de 50 000 armes à feu et près de 900 tonnes d'explosifs ont été confisqués.

Beijing aura également 800 000 bénévoles qui vont patrouiller avant et pendant les célébrations de la Fête nationale.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
Chine reste le pays le plus attirant pour les capitaux étrangers, selon une enquête des Nations Unies
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?