100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 07.09.2009 13h22
Urumqi: retour à la normale mais présence des forces de l'ordre

Un convoi de six berlines décorées de fleurs pour un mariage ont emprunté dimanche une rue du centre-ville d'Urumqi, capitale de la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest) après que la police ait assoupli les restrictions à la circulation décidées après les manifestations de la population.

Une telle scène était rare il y a quelques jours après les manifestations de ces dernières semaines après que des centaines d'habitants ont signalé avoir été attaqués à l'aide de seringues hypodermiques.

Des dizaines de milliers d'habitants étaient descendus dans la rue pour protester contre ces attaques et demander des garanties quant à leur sécurité.

Cinq personnes ont trouvé la mort dans ces rassemblements et au moins 14 blessés ont été hospitalisés.

Ces manifestations ont eu lieu à peine deux mois après les émeutes du 5 juillet à Urumqi. Au cours de celles-ci presque 200 personnes, la majorité d'origine han, ont été tuées.

Ba Bayisilong, un étudiant ouïgour de l'Institut normal du Xinjiang, est retourné dimanche sur son campus à la fin de ses deux mois de vacances d'été.

"Je viens du sud du Xinjiang. Tous mes camarades de classe sont revenus en cours", a indiqué cet étudiant en informatique.

Le ministre chinois de la Sécurité publique Meng Jianzhu, actuellement en tournée au Xinjiang, a indiqué vendredi, qu'à Urumqi, la situation était sous contrôle.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La gratuité de l'enseignement dans les écoles supérieures normales du Tibet
La Chine participe aux efforts de règlement de l'épuisement des adresses IP
Des eurodéputés réfutent Rebyia Kadeer
La France est-elle vraiment un pays romantique ?
« Que devons-nous encore faire pour vous contenter et satisfaire, vous les Français ? »