100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 19.11.2009 16h19
Les bébés et les enfants en bas âge pourraient recevoir le vaccin A/H1N1 après des tests

La Chine espère figurer parmi les premiers pays du monde à disposer d'un programme de vaccination A/H1N1 à destination des bébés et des enfants âgés de 6 mois à 3 ans.

Le vaccin, qui a déjà été administré sur une base de volontariat à près de 17 millions de personnes en Chine, n'est actuellement pas autorisé pour les moins de trois ans, pour des raisons de sécurité.

Mais Beijing a annoncé être prête à commencer les essais de son vaccin développé localement sur les moins de trois ans, dans le but de protéger autant de personnes que possible à l'heure où la pandémie prend de l'ampleur et rend malade de plus en plus de personnes à travers le pays.

Rien que pour la semaine dernière, le virus a causé la mort de vingt-huit personnes dans le pays.

Les essais sur les bébés et les enfants pourraient débuter dans la semaine, a dit Liang Xiaofeng, directeur du Centre d'immunisation du Centre Chinois de Contrôle et de Prévention des Maladies.

Les experts doivent se rencontrer jeudi 19 novembre pour discuter des détails, comme le dosage et la fréquence des injections qui pourraient permettre aux enfants de disposer d'une immunité complète contre le virus, a t-il déclaré hier au Quotidien du Peuple.

Près de 13 000 volontaires avaient participé aux premiers essais du vaccin voici quelques mois, mais M. Liang précise que, avant sa diffusion, les essais du vaccin pour les moins de trois ans se feront sur une échelle plus réduite.

La campagne de vaccination contre la grippe H1N1 a débuté fin septembre.

"Le vaccin s'est montré sûr et efficace", a dit Zhao Kai, chef de l'équipe d'experts à l'origine du vaccin H1N1, et membre de l'Académie chinoise d'Ingénierie.

"La plupart des 1 000 réactions sévères enregistrées se sont limitées, en fait, à un bras douloureux ou à une fièvre légère" a dit M. Zhao.

A la différence de la grippe saisonnière, qui touche plus souvent les personnes âgées, la grippe H1N1 a frappé d'une manière particulièrement sévère les jeunes adultes et les enfants, d'après des études internationales.

Selon des essais en milieu clinique menés aux Etats-Unis, les bébés et les enfants en bas âge auraient besoin de deux doses de vaccin, alors qu'une seule suffit pour les adultes, le système de défense immunitaire des enfants étant moins développé.

Le Ministère de la Santé a pour sa part annoncé la semaine dernière qu'il va bientôt songer à autoriser le vaccin pour les femmes enceintes, du fait qu'elles seraient particulièrement vulnérables à cette maladie potentiellement mortelle.

Si elles sont contaminées, les femmes enceintes ont également plus de risques de développer la maladie de façon plus sévère et d'en mourir, ont dit les chercheurs.

Cependant M. Liang précise que des essais du vaccin sur les femmes enceintes sont exclus pour le moment.

A la date de lundi, la Chine avait enregistré 69 160 cas de grippe H1N1 sur la partie continentale de son territoire, et cinquante-trois décès.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : La superficie de couverture forestière atteint les 195 millions d'hectares
Hausse des IDE en Chine en octobre
Mondial 2010 : la « Main de Dieu » de Thierry Henry offre la qualification à la France, mais elle encoure la réprobation publique
Les matchs de barrage de la Coupe du monde de football sont devenus des luttes politiques
Il sera possible que la Chine remplace l'Europe pour devenir le plus important partenaire de coopération de l'Afrique
Un heureux présage pour le développement des relations sino-américaines
La Chine ne deviendrait pas un «leader» mondial