Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 21.12.2009 16h13
Les experts sont optimistes vis-à-vis de la situation de l'emploi de Chine en 2010

Selon le résultat d'une enquête menée par la compagnie chinoise « Meilande », 82,7% des employés sont optimistes vis-à-vis de la situation de l'emploi de Chine en 2010 et leur indice de confiance de l'emploi a augmenté de 1,3 point par rapport à l'année précédente.

Du fait que la récession économique touche à sa fin et que le gouvernement central continuera à appliquer une politique de relance budgétaire et une politique monétaire relativement laxiste l'année prochaine, les personnes employées dans divers secteurs d'activité laissent montrer que leur confiance dans la situation de l'emploi de Chine a de nouveau augmenté, ont estimé les experts.

Les personnes couvertes par l'enquête dans les villes côtières sont plus optiministes, avec un indice de confiance de l'emploi de 75,7, contre 68,2 dans les villes intérieures.

Quant à ceux qui sont employés dans les secteurs de l'électricité, de la consommation du combustible, de la production et de l'alimentation en eau, de l'éducation et de la restauration, leur indice de confiance de l'emploi a dépassé 80. La confiance de ceux employés par l'industrie manufacturière, profondément touchée par la crise financière, n'est que de 62,2.

Quant aux employés et travailleurs dans les entreprises d'Etat monopolistes et les organismes gouvernementaux, leurs indices de confiance de l'emploi sont les plus élevés : 82,4 et 82,1 respectivement. Et cet indice de confaicne des travailleurs dans les entreprises d'Etat ordinaires n'est que de 69,6.

2 705 personnes ayant un emploi ou qui cherchent un emploi dans 16 villes ont été couvertes par cette enquête qui s'est terminée au début de décembre 2009.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Arrivée à Beijing de la première délégation de la CCPPC
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence