100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 26.01.2010 08h01
Beijing : les informations des médias sur une possible politique du "deuxième enfant" sont erronées

Le comité municipal de la population et du planning familial de Beijing a déclaré lundi que les informations des médias sur un possible assouplissement du contrôle de la municipalité pour un deuxième enfant étaient fausses.

Un responsable du comité a indiqué à l'agence Xinhua que le journaliste ayant rédigé la dépêche avait déjà présenté ses excuses à la personne interviewée.

Le planning familial est une politique nationale fondamentale de la Chine, et la stabilité et la continuité de cette politique doivent être maintenues, a-t-il rappelé.

Selon lui, on doit porter une attention particulière à la cause de la population et du planning familial du pays. Il a également appelé tous les milieux sociaux à faire des efforts pour soutenir le travail du planning familial.

Selon les informations de certains médias publiées lundi, Peng Yuhua, directrice adjointe du comité municipal de la population et du planning familial de Beijing, a révélé que le comité était en train de faire des recherches sur l'assouplissement modéré du contrôle concernant le deuxième enfant. Beijing permettrait aux couples, dont le mari ou l'épouse est un enfant unique, d'avoir un second enfant.

La Chine a adopté la politique de l'enfant unique au début des années 1980 pour mettre un frein à la croissance rapide de la population. Beijing autorise actuellement les couples formés de deux enfants uniques d'avoir un second enfant.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine a construit son plus grand surperpétrolier
Chine : Trois responsables du football chinois entendus par la police
« La liberté sur internet » et la diplomatie « Smart power »
Secours à Haïti sinistré : la Chine la plus rapide, les Etats-Unis les plus fortes et la France la plus nombreuse
Les menaces de retrait de Google, une simple tactique commerciale
Les Chinois sont-ils des « fanatiques de travail » ?
Moins de taxes et une croissance plus forte