100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 01.03.2010 09h13
Plus de 60% des élèves de secondaire chinois ont recours à Internet pour se remonter le moral

Environ 60 % des élèves de secondaire chinois utilisent Internet pour se remonter le moral quand ils se sentent las ou déprimés, révèle une récente enquête menée par plusieurs institutions chinoises renommées.

Plus précisément, 64,1% des étudiants interrogés affirment utiliser Internet pour se changer les idées lorsqu'ils sont déprimés. Les étudiants surfent à 17,1% sur Internet, 25,6% jouent à des jeux en ligne, et 21,4% écrivent leur blog.

Parmi ceux qui jouent aux jeux en ligne, 42% ont indiqué que les jeux les aident à se soulager, 34,1% trouvent des amis par ce moyen, 28% utilisent les jeux pour passer le temps, 18,3% y ressentent un accomplissement, et 17% disent y trouver un paradis pour fuir la réalité.

Cette étude, qui se focalise sur la façon dont les adolescents chinois utilisent Internet, a été réalisée conjointement par le centre du Service social de Jeunesse chinois, l'Académie des sciences sociales de Chine, l'Université des postes et des télécommunications de Beijing, et l'université de Sciences politiques de la Jeunesse de Chine, en questionnant 3 787 adolescents âgés de 11 à 18 ans, et 3 342 parents d'étudiants répartis dans 27 villes et districts de 9 provinces, régions autonomes et municipalités.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine salue la reprise du dialogue entre l'Inde et le Pakistan
Chine : publication du premier volume des oeuvres choisies de Jiang Zemin en cinq versions étrangères
La France dans l'embarras quant à la baisse de son influence en Afrique
L'agitation récente en Afrique de l'Ouest est due à une ingérence occidentale
Consommation des produits de luxe : changer la « demande extérieure » en demande intérieure
Relations sino-africaines : « The Dragon's Gift: The Real Story of China in Africa »
Pour pallier la pénurie de la main-d'œuvre, il est nécessaire d'améliorer la qualité d'emploi