100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 07.03.2010 10h20
Le gouvernement chinois met l'accent sur le bonheur du peuple, selon un expert français

« Je suis surpris du succès et du développement à grande vitesse de l'économie chinoise durant les trente dernières années. Les progrès accomplis par la Chine dans chaque domaine ont largement dépassé les prévisions de n'importe quel économiste. L'expérience du développement de la Chine est tellement spéciale et unique qu'on ne peut la trouver dans aucune matière d'enseignement », a déclaré Alain Béchade, directeur de l'Institut de la construction et de l'habitat et économiste expert du marché immobilier, après avoir suivi à la télévision le rapport d'activité du gouvernement présenté par le Premier ministre chinois.

M. Béchade a loué les mesures pour « maintenir la stabilité de la vitesse du développement économique et de garantir et d'améliorer les projets sociaux ». « Cela montre que le gouvernement chinois d'aujourd'hui est un gouvernement clairvoyant, pragmatique, et qui met l'accent sur le bonheur du peuple chinois », a-t-il affirmé.

Sur le rapport d'activité du gouvernement, Wen Jiabao a souligné l'importance de l'amélioration des conditions de vie et de logement, ainsi que du contrôle des prix immobiliers trop élevés. « Je pense que ces mesures sont très importantes non seulement pour la Chine mais pour le reste du monde. Les pays occidentaux ont connu des problèmes similaires. Il est raisonnable que le gouvernement déploie des mesures de contrôle macroéconomique ».

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les dépenses militaires chinoises ralentissent
Chine : les "deux sessions" favorables à un mode de vie "à bas carbone"
La Commission européenne lance la « Stratégie Europe 2020 »
Explication du « miracle chinois » du point de vue économique
Vivre avec plus de dignité
Revirement des relations franco-russes qui ont dépassé la « période de gel »
Le « soulence » va-t-il enfin disparaitre des sessions annuelles ?